Stats

Steve Mandanda et les pénaltys

Steve Mandanda et les pénaltys

Stats
Publié le 16/08 à 15H18 - LFP

Partager

Le dernier rempart du Stade Rennais F.C., Steve Mandanda, est le deuxième gardien de Ligue 1 Uber Eats ayant repoussé le plus de pénaltys depuis la saison 2007/08. Zoom sur les statistiques de l’international français dans l’exercice.

Souvent raillé par les supporters pour ses performances sur pénalty lors de son passage à l’Olympique de Marseille, Steve Mandanda est pourtant l’un des gardiens les plus performants dans l’exercice ces dernières saisons. Samedi, lors de la rencontre entre l’AS Monaco et le Stade Rennais F.C. (1-1), le portier a arrêté son 12e pénalty dans l’élite, après avoir repoussé la tentative d’Axel Disasi, mettant fin à une série de 7 coups de pied de réparation consécutifs encaissés. Si Steve Mandanda était certes moins efficace dans ce domaine ces derniers temps, seul Benoît Costil s’est davantage illustré en Ligue 1 Uber Eats depuis la saison 2007/08 (16 pénaltys arrêtés).

60 pénaltys subis

Une statistique du nouveau portier rennais à relativiser toutefois, car il est le deuxième gardien à avoir fait face au plus grand nombre de pénaltys sur la période (60). Par conséquent, parmi les portiers ayant repoussé au moins 7 coups de pied de réparation depuis la saison 2007/2008, l’international français ne présente que le 9e meilleur pourcentage d’arrêts (20%). A ce petit jeu-là, c’est l’ancien portier du Stade de Reims, Predrag Rajkovic qui ressort en tête avec 37% de pénaltys arrêtés, tout juste devant l’ex-Monégasque Danijel Subasic (36%).

4e meilleur pourcentage actuel

En revanche, si l’on se concentre sur les gardiens actuels de Ligue 1 Uber Eats, Steve Mandanda figure dans le Top 5 de cette catégorie statistique. Bien que toujours deuxième derrière Benoît Costil, aujourd’hui à l’AJ Auxerre, au rayon des pénaltys arrêtés, le numéro 30 du Stade Rennais est le quatrième gardien le plus efficace. Avec ses 20% d’arrêts dans l’exercice, il est seulement devancé par le Strasbourgeois Eiji Kawashima (50%), ainsi que l’Auxerrois Benoît Costil et le Rémois Nicolas Penneteau (25%).

Les statistiques des gardiens sur pénalty depuis la saison 2007/08 :

Pénaltys subis :
Benoît Costil : 65
Steve Mandanda : 60
Stéphane Ruffier : 53
Baptiste Reynet : 50
Anthony Lopes : 45
Rémy Vercoutre : 40
Alban Lafont : 40
Cédric Carrasso : 39
Paul Bernardoni : 36
Benjamin Lecomte : 34

Pénaltys arrêtés :
Benoît Costil : 16
Steve Mandanda : 12
Cédric Carrasso : 10
Baptiste Reynet : 10
Danijel Subasic : 8
Mike Maignan : 8
Predrag Rajkovic : 7
Ali Ahamada : 7
Nicolas Penneteau : 7
Walter Benítez : 7
Alban Lafont : 7
Anthony Lopes : 7
Stéphane Ruffier : 7

% d'arrêts :
Predrag Rajkovic : 37%
Danijel Subasic : 36%
Ali Ahamada : 33%
Mike Maignan : 31%
Cédric Carrasso : 26%
Benoît Costil : 25%
Nicolas Penneteau : 25%
Walter Benítez : 25%
Steve Mandanda : 20%
Baptiste Reynet : 20%
Alban Lafont : 18%
Anthony Lopes : 16%
Stéphane Ruffier : 13%