Stats

Les meilleures performances athlétiques du début de saison

Les meilleures performances athlétiques du début de saison

Stats
Publié le 26/09 à 11:42 - LFP

Partager

Distance parcourue, sprints, courses à haute intensité… Quels joueurs dominent en ce début de saison ? Quel classement pour les 20 clubs du championnat ? Tous les chiffres.

Après 8 journées de championnat, la première trêve internationale de la saison offre l’opportunité de faire le point sur les performances athlétiques des joueurs et des clubs de Ligue 1 Uber Eats. Qu’en est-il de ce cru 2022/2023 ? Réponse !

Aboukhlal, Henrique et Gastien en vue

Arrivé cet été en provenance de l’AZ Alkmaar, Zakaria Aboukhlal s’est mis en évidence avec le Toulouse FC depuis la reprise. Déjà auteur de 2 buts et d’une passe décisive, l’international marocain est le plus grand sprinteur du championnat. Il en réalise 28,4 par match soit un toutes les 2 minutes et 42 secondes ! Le deuxième s’appelle Neto Borges. Le latéral gauche brésilien de Clermont tourne à 22,3 sprints par match. On trouve ensuite l’attaquant lillois Jonathan David (21,8). L’international canadien est le 2e joueur qui a effectué le plus de sprints en termes de volume (174), loin derrière l’incontestable leader Zakaria Aboukhlal, qui en a 227 au compteur.

Les joueurs qui sprintent le plus :
1. Zakaria Aboukhlal  (Toulouse FC) : 28,4 par match
2. Neto Borges (Clermont Foot 63) : 22,3
3. Jonathan David (LOSC) : 21,8
4. Caio Henrique (AS Monaco) : 21,7
5. Franck Honorat (Stade Brestois 29) : 21,6
6. Paul Joly (AJ Auxerre) : 21,2
7. Adrien Truffert (Stade Rennais FC) : 21,0
8. Karl Toko-Ekambi (Olympique Lyonnais) : 20,8
9. Quentin Merlin (FC Nantes) : 20,5
10. Jonathan Bamba (LOSC) : 20,4
(3 matchs mininum)

Pour ce qui est des kilomètres à haute intensité, Zakaria Aboukhlal prend place sur la 3e marche du podium (1,36 kilomètre par match). Le numéro 1 n’est autre que le Monégasque Caio Henrique (1,44) alors que le Lillois Jonathan Bamba (1,38) s’intercale entre le Brésilien et le Toulousain.

Les joueurs qui courent le plus à haute intensité :
1. Caio Henrique (AS Monaco) : 1,44 kilomètre par match
2. Jonathan Bamba (LOSC) : 1,38
3. Zakaria Aboukhlal (Toulouse FC) : 1,36
4. Jonathan David (LOSC) : 1,35
5. Dango Ouattara (FC Lorient) : 1,32
6. Neto Borges (Clermont Foot 63) : 1,32
7. Benjamin Bourigeaud (Stade Rennais FC) : 1,28
8. Adrien Truffert (Stade Rennais FC) : 1,28
9. Quentin Merlin (FC Nantes) : 1,27
10. Malo Gusto (Olympique Lyonnais) : 1,23

Et les marathoniens du championnat alors ? Des milieux axiaux, presque tous à vocation défensive. Les 9 joueurs qui courent le plus jouent en effet à ce poste. Le leader ? Le Clermontois Johan Gastien et ses 12,2 kilomètres par rencontre. Une constante pour celui qui avait terminé en tête de cette catégorie à l’issue de la saison dernière. Il devrait franchir la barre des 100 kilomètres parcourus au prochain match puisqu’il en est à 97,8 au total. Le deuxième joueur qui court le plus est le Rémois Marshall Munetsi (12,0 kilomètres en moyenne). Il devance d’une courte tête le néo-Lensois Salis Abdul Samed (12,0 également mais 95,8 au total contre 96,2 pour Munetsi).

Les joueurs qui courent le plus :
1. Johan Gastien (Clermont Foot 63) : 12,2 kilomètres par match
2. Marshall Munetsi (Stade de Reims) : 12,0
3. Salis Abdul Samed (RC Lens) : 12,0
4. Rominigue Kouamé (ESTAC Troyes) : 11,8
5. Haris Belkebla (Stade Brestois 29) : 11,7
6. Nabil Bentaleb (Angers SCO) : 11,5
7. Laurent Abergel (FC Lorient) : 11,5
8. Enzo Le Fée (FC Lorient) : 11,3
9. Birama Touré (AJ Auxerre) : 11,2
10. Jonathan David (LOSC) : 11,2

Le grand écart Rennes – Montpellier

Si le bilan du Stade Rennais est mitigé en ce début de saison, le club breton domine la concurrence sur le plan athlétique sur ces 8 premières journées. Les joueurs de Bruno Génésio arrivent en effet en tête des trois catégories statistiques étudiées : la distance parcourue, les sprints effectués et les kilomètres courus à haute intensité.

Le Stade Rennais a couru plus de 955 kilomètres depuis la reprise (119,4 par match). Le RC Strasbourg Alsace suit avec 927,9 kilomètres, talonné par l’AC Ajaccio (seulement 100 mètres de moins !). A l’inverse, le Montpellier Hérault SC ferme la marche avec un total de 844,2 kilomètres (105,5 par match). La deuxième équipe qui court le moins n’est autre que le PSG (868,9 au total, soit 108,6 par match). Le MHSC et le PSG sont les deux seuls clubs à moins de 110 kilomètres par rencontre.

Distance parcourue :
1. Stade Rennais FC : 119,4 kilomètres
2. RC Strasbourg Alsace : 116,0
3. AC Ajaccio : 116,0
4. FC Lorient : 115,2
5. LOSC : 114,7
6. Olympique de Marseille : 114,6
7. Angers SCO : 114,5
8. Toulouse FC : 114,4
9. RC Lens : 113,6
10. Stade de Reims : 113,5
11. Olympique Lyonnais : 113,5
12. ESTAC Troyes : 112,9
13. Clermont Foot 63 : 112,6
14. AJ Auxerre : 111,4
15. OGC Nice : 111,3
16. Stade Brestois 29 : 111,1
17. AS Monaco : 110,6
18. FC Nantes : 110,2
19. Paris Saint-Germain : 108,6
20. Montpellier HSC : 105,5

Rennes est aussi l’équipe dont les joueurs sprintent le plus avec 1280 courses à haute vitesse (160,0 par match en moyenne). Juste derrière, on trouve le Téfécé (1275) et le RC Lens (1273). Trois clubs sont à moins de 1000 sprints : Clermont (977), Nice (973) et Montpellier (955).

Sprints effectués :
1. Stade Rennais FC : 160,0
2. Toulouse FC : 159,4
3. RC Lens : 159,1
4. AS Monaco : 153,0
5. FC Nantes : 146,8
6. LOSC : 146,3
7. Stade de Reims : 141,5
8. Paris Saint-Germain : 140,6
9. Olympique Lyonnais : 138,9
10. AC Ajaccio : 136,6
11. Olympique de Marseille : 134,1
12. RC Strasbourg Alsace : 132,1
13. Angers SCO : 132,0
14. AJ Auxerre : 130,6
15. Stade Brestois 29 : 129,3
16. ESTAC Troyes : 126,5
17. FC Lorient : 125,9
18. Clermont Foot 63 : 122,1
19. OGC Nice : 121,6
20. Montpellier HSC : 119,4

Quid maintenant des kilomètres parcourus à haute intensité ? Les deux équipes de tête sont les mêmes que pour les sprints, dans le même ordre : Rennes affiche 91,1 kilomètres (11,4 par match) et Toulouse, 2e, 85,6 (10,7 par match). Le LOSC est en 3e position. Montpellier ferme la marche (64,8 kilomètres).

Distance parcourue à haute intensité :
1. Stade Rennais FC : 11,4 kilomètres
2. Toulouse FC : 10,7
3. LOSC : 10,5
4. RC Lens : 10,4
5. Stade de Reims : 10,3
6. FC Nantes : 10,3
7. AS Monaco : 10,2
8. Olympique Lyonnais : 9,9
9. Olympique de Marseille : 9,9
10. Paris Saint-Germain : 9,9
11. AC Ajaccio : 9,8
12. Angers SCO : 9,8
13. RC Strasbourg Alsace : 9,5
14. Clermont Foot 63 : 9,3
15. ESTAC Troyes : 9,2
16. Stade Brestois 29 : 9,2
17. AJ Auxerre : 9,1
18. FC Lorient : 9,0
19. OGC Nice : 8,9
20. Montpellier HSC : 8,1