Actualité

WZE en mode majeur avec le PSG

WZE en mode majeur avec le PSG

Actualité
Publié le 08/03 à 09:45

Partager

La pépite parisienne Warren Zaïre-Emery fête ce vendredi ses 18 ans. Retour sur le phénomène de précocité et sur ses records.

Le jeune milieu français Warren Zaïre-Emery fête ce vendredi ses 18 ans et devient au fil des mois un joueur primordial pour le Paris Saint-Germain.

La lecture du jeu, la résistance au pressing, les solides remontées de balles et le calme du plus jeune joueur de la saison dernière en Ligue 1 Uber Eats (16 ans et 151 jours) sont sa marque de fabrique et ne cessent de surprendre.

Cette saison, le natif de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a déjà disputé 30 matchs dont 25 titularisations, toutes compétitions confondues. En Ligue 1 Uber Eats, le Parisien – qui en 23/24 pointe en tête du bilan des milieux au pourcentage de passes réussies dans le camp adverse (91,6%) - a déjà disputé 46 rencontres (24 titularisations), 4 buts et 2 passes décisives. Dans l’histoire du championnat, seul Basile Boli comptait un meilleur total d’apparitions à 18 ans (56).

C’est bien sa précocité qui est pour le moment le plus admirable chez Zaïre-Emery. Domaine dans lequel la pépite du PSG compte plusieurs records.

Des records de précocité

C'est le « titi », arrivé à 8 ans au PSG, qui a libéré le PSG au mois de décembre contre Dortmund pour arracher la qualification en huitièmes de finale en égalisant (1-1). Ce jour-là, il est devenu le buteur français le plus jeune en Ligue des champions, devant Karim Benzema et Kylian Mbappé. Et comme le capitaine de l'équipe de France, il accumule les records.

En octobre, il a été notamment le premier joueur de l'histoire du PSG à fêter sa 20e titularisation toutes compétitions confondues avant ses 18 ans. Ses trois passes décisives Ligue des Champions en octobre ont fait de lui le plus jeune joueur à enregistrer trois "assists" en C1 depuis 2003/2004, selon Opta.

Toujours en Ligue des Champions, celui qui est devenu majeur ce vendredi réussit à se positionner par les jeunes les plus performants. A 18 ans, il fait aussi bien que Jude Bellingham et Youri Tielemans en nombre de matchs disputés (10), et ses 8 titularisations lui permettent d’être seulement accompagné par l’Anglais du Real en tête du classement.

Enfin, seul Yamine Lamal (le 21 février dernier avec Barcelone à Naples - 16 ans et 223 jours) a démarré un match en phase à élimination directe de Ligue des Champions en étant plus jeune que Warren Zaïre-Emery (16 ans et 343 jours le 14 février 2023 contre le Bayern Munich).

Et surtout, il est devenu en novembre le plus jeune international français depuis 1911 face à Gibraltar à Nice, où il s'est blessé à la cheville. « C'est sûr que ça va vite, mais moi je ne me pose pas de question », avait-t-il alors glissé.

Historique des plus jeunes joueurs en Ligue 1 Uber Eats

Le plus jeune des Parisiens

Dans l’histoire du club parisien, WZE compte également quelques records de précocité :

- Il est le plus jeune joueur à avoir disputé un match avec le Paris SG toutes compétitions confondues, à 16 ans et 151 jours à Clermont le 6 août 2022 en Ligue 1 Uber Eats.

- Le 1er février 2023, il est aussi devenu le plus jeune buteur de l'histoire du club toutes compétitions confondues (16 ans et 330 jours à Montpellier en Ligue 1 Uber Eats).

Le Français est aussi en tête des principaux classements parmi les Parisiens à leurs 18 ans. Il est à la fois le meilleur buteur (5), à égalité avec Ogbeche et devant Kouassi, et le n°1 aux nombres de matchs joués (61) et de titularisations (35) toutes compétitions confondues.

Kylian Mbappé : « Il est fascinant »

Déjà beaucoup utilisé la saison dernière par Christophe Galtier avec qui il a fait ses débuts en août 2022, le n°33 est devenu incontournable avec Luis Enrique, confirmant sa phénoménale précocité. En 2023/24, il dispose de loin du plus grand temps de jeu parmi les moins de 20 ans dans l'élite (1510 min).

« Il a joué pratiquement tous les matchs depuis le début de la saison », a tenu à rappeler Luis Enrique, et « ce qui est important, c'est parfois de sortir des joueurs et de les mettre dans la rotation pour regarder les autres ».

« Il est tombé du ciel, il coche toutes les cases : il est bosseur, humble, et serein », aime rappeler une source interne au PSG à l’AFP, alors qu'il continue à suivre ses cours l'après-midi pour préparer son bac après les entraînements le matin.

« Il est fascinant », avait dit de lui son désormais coéquipier chez les Bleus Kylian Mbappé, qui le voit grandir au PSG.

Ce que dit Luis Enrique de WZE : « Je n'ai jamais vu un joueur aussi intelligent que lui pour compenser ce que ses coéquipiers font. Pour un entraîneur ça n'a pas de prix, c'est quelque chose que peu de gens voient », a encore confié Luis Enrique fin février, espérant « qu'il va avoir cette faim pour les prochaines années car c'est un joueur primordial pour nous ».