Les Marseillais après leur but à Nantes.
Stats

Les nationalités présentes en Ligue 1 Uber Eats

Les nationalités présentes en Ligue 1 Uber Eats

Stats
Publié le 11/09 à 18:00 - VL

Partager

Retrouvez toutes les stats concernant les différentes nationalités présentes cette saison en Ligue 1 Uber Eats.

La Ligue 1 Uber Eats a une nouvelle fois accueilli du beau monde durant cet été 2023. Au cours de cette période de mercato, pas moins de 65 joueurs internationaux ont été recrutés avec déjà quelques belles promesses. Premier Jordanien à évoluer en France, Mousa Tamari a par exemple déjà eu l’occasion de faire apprécier sa qualité de dribble et la finesse de son pied gauche dans les rangs du Montpellier Hérault SC (3 buts en 4 matchs). Teddy Teuma, seul Maltais en lice cette saison dans l’élite, a lui aussi fait des étincelles avec 1 passe décisive et 3 buts, dont un magnifique face au MHSC.

 

Cette saison, 71 nationalités sont représentées au sein des 18 clubs de Ligue 1 Uber Eats, soit huit de plus que l’an dernier. Hormis la France, 17 pays comptent 5 ressortissants ou plus dans le championnat, tandis que 21 n’en comptabilisent qu’un seul.

Le Sénégal détrône le Brésil

Derrière la nationalité française, logiquement la plus représentée avec 230 joueurs, le Sénégal est la nation la plus présente en Ligue 1 Uber Eats en 2023/24, avec 24 joueurs répartis dans 10 clubs différents (Clermont, HAC, RC Lens, Lorient, OM, FC Metz, AS Monaco, FC Nantes, OGC Nice et Stade de Reims). Le pays d’Afrique de l’Ouest détrône ainsi le Brésil, leader l’an dernier, notamment grâce au FC Metz. Avec 7 joueurs, les Grenats comptent dans leurs rangs 29% des Sénégalais présents en Ligue 1 Uber Eats cette saison. Une nouvelle preuve que le partenariat entre le club mosellan et l’académie Génération Foot basée à Dakar porte ses fruits.

Derrière le Sénégal, deux pays se partagent le deuxième rang. La Côte d’Ivoire et le Maroc ne parviennent pas à se départager, avec chacun 17 représentants. De son côté, le Brésil recule à la quatrième place, passant en un an de 19 à 15 joueurs. Cinq autres nations arrivent à placer au moins 10 joueurs dans notre championnat : l’Algérie, le Portugal, la Belgique, l’Espagne et la Suisse.

Les nationalités les plus représentées en Ligue 1 Uber Eats (2023/24) :
1. Sénégal : 24 joueurs
2. Côte d'Ivoire : 17 joueurs
-- Maroc : 17 joueurs
4. Brésil : 15 joueurs
5. Algérie : 14 joueurs
6. Portugal : 13 joueurs
7. Belgique : 10 joueurs
-- Espagne : 10 joueurs
-- Suisse : 10 joueurs
10. Mali : 8 joueurs
-- Pays-Bas : 8 joueurs
-- Cameroun : 8 joueurs

Toulouse, le plus cosmopolite

Comme l’an dernier, le Toulouse FC est le club qui compte le plus de joueurs étrangers cette saison en Ligue 1 Uber Eats. Les 22 étrangers du Téfécé, qui viennent de 18 pays différents, forment le vestiaire le plus cosmopolite du championnat. L’Olympique de Marseille n’arrive pas loin derrière, avec 21 joueurs étrangers et 16 nationalités différentes.

Les clubs avec le plus de joueurs étrangers (2023/24) :
1. Toulouse FC : 22 (73% de joueurs étrangers)
2. OM : 21 (81% de joueurs étrangers)
-- FC Metz : 21 (70% de joueurs étrangers)
4. PSG : 20 (61% de joueurs étrangers)
5. Stade de Reims : 19 (73% de joueurs étrangers)
6. AS Monaco : 18 (64% de joueurs étrangers)
-- Clermont Foot : 18 (55% de joueurs étrangers)
8. LOSC : 16 (62% de joueurs étrangers)
9. OL : 15 (60% de joueurs étrangers)
-- RC Lens : 15 (50% de joueurs étrangers)
-- FC Lorient : 15 (48% de joueurs étrangers)
12. OGC Nice : 14 (50% de joueurs étrangers)
-- FC Nantes : 14 (44% de joueurs étrangers)
14. RC Strasbourg Alsace : 13 (48% de joueurs étrangers)
-- Havre AC : 13 (41% de joueurs étrangers)
16. Montpellier HSC : 11 (44% de joueurs étrangers)
17. Stade Rennais : 9 (36% de joueurs étrangers)
18. Stade Brestois 29 : 7 (29% de joueurs étrangers)

Les 18 clubs de Ligue 1 Uber Eats comptent entre 8 et 18 nationalités différentes parmi leurs joueurs, du Stade Brestois 29 au Toulouse FC. Comme le FC Metz avec ses Sénégalais, quelques tendances se dégagent. Le PSG est par exemple tourné vers la péninsule ibérique avec 5 des 10 Espagnols (Asensio, Rico, Ruiz, Soler, Tenas) du championnat et 5 des 13 Portugais (Danilo, G. Ramos, Nuno Mendes, Nhaga, Vitinha). De son côté, le Toulouse FC apprécie la Scandinavie, lui qui a dans son effectif 2 des 3 Danois (Desler, Nicolaisen), 2 des 3 Norvégiens (Kamanzi, Donnum), le seul Finlandais (Skytta) et 1 des 3 Suédois (Zanden) présents en Ligue 1 Uber Eats cette saison.

Concernant les joueurs français, l’OM est le club qui en totalise le moins dans son effectif (5). A l’opposé, le Havre AC est celui qui en compte le plus (19).

Répartition des nationalités par équipe en Ligue 1 Uber Eats (2023/24) :

Toulouse FC : 18 nationalités
(France 8, Danemark 2, Espagne 2, Maroc 2, Norvège 2, Pays-Bas 2, Allemagne 1, Australie 1, Burkina Faso 1, Cameroun 1, Cap-Vert 1, Chili 1, Finlande 1, Jamaïque 1, Mali 1, Suède 1, Suisse 1, Venezuela 1)

OM : 16 nationalités
(France 5, Sénégal 3, Argentine 2, Cameroun 2, Espagne 2, Maroc 2, Angleterre 1, Belgique 1, Brésil 1, Centrafrique 1, Côte d’Ivoire 1, Gabon 1, Panama 1, Portugal 1, RD Congo 1, Suisse 1)

Stade de Reims : 15 nationalités
(France 7, Belgique 3, Côte d’Ivoire 2, Japon 2, Maroc 2, Allemagne 1, Angleterre 1, Danemark 1, Gambie 1, Guinée 1, Kenya 1, Malte 1, Pays-Bas 1, Sénégal 1, Zimbabwe 1)

AS Monaco : 15 nationalités
(France 10, Suisse 3, Brésil 2, Sénégal 2, Belgique 1, Chili 1, Côte d’Ivoire 1, Etats-Unis 1, Ghana 1, Japon 1, Mali 1, Pays-Bas 1, Pologne 1, Portugal 1, Russie 1)

RC Lens : 15 nationalités
(France 15, Colombie 2, Argentine 1, Autriche 1, Belgique 1, Comores 1, Ghana 1, Guinée 1, Mali 1, Ouzbékistan 1, Pays-Bas 1, Pologne 1, Portugal 1, Sénégal 1, Venezuela 1)

Clermont Foot : 14 nationalités
(France 15, Algérie 2, Ghana 2, Mali 2, Maroc 2, Sénégal 2, Angola 1, Autriche 1, Belgique 1, Brésil 1, Gabon 1, Jamaïque 1, Kosovo 1, Serbie 1)

LOSC : 14 nationalités
(France 10, Algérie 3, Brésil 2, Portugal 2, Angleterre 1, Angola 1, Argentine 1, Canada 1, Islande 1, Italie 1, Kosovo 1, Slovaquie 1, Suède 1, Turquie 1)

FC Lorient : 13 nationalités
(France 16, Sénégal 3, Autriche 1, Bénin 1, Brésil 1, Cameroun 1, Centrafrique 1, Guinée 1, Nigeria 1, Norvège 1, RD Congo 1, Suisse 1, Tunisie 1)

FC Metz : 12 nationalités
(France 9, Sénégal 7, Côte d’Ivoire 4, Algérie 2, Belgique 1, Colombie 1, Congo 1, Gambie 1, Ghana 1, Guinée-Bissau 1, Haïti 1, Suède 1)

OL : 12 nationalités
(France 10, Brésil 2, Côte d’Ivoire 2, Croatie 2, Portugal 2, Angleterre 1, Angola 1, Argentine 1, Ghana 1, Guinée-Bissau 1, Irlande 1, Zimbabwe 1)

RC Strasbourg Alsace : 12 nationalités
(France 14, Côte d’Ivoire 3, Afrique du Sud 1, Belgique 1, Bosnie-Herzégovine 1, Brésil 1, Guinée 1, Haïti 1, Maroc 1, Pays-Bas 1, Pologne 1, Ukraine 1)

FC Nantes : 12 nationalités
(France 18, Brésil 3, Cameroun 2, Algérie 1, Egypte 1, Espagne 1, Haïti 1, Nigeria 1, RD Congo 1, Sénégal 1, Slovénie 1, Suisse 1)

PSG : 11 nationalités
(France 13, Espagne 5, Portugal 5, Italie 3, Allemagne 1, Brésil 1, Corée du Sud 1, Costa Rica 1, Maroc 1, Slovaquie 1, Uruguay 1)

OGC Nice : 11 nationalités
(France 14, Algérie 4, Pologne 2, Brésil 1, Burundi 1, Côte d’Ivoire 1, Maroc 1, Nigeria 1, Pays-Bas 1, Sénégal 1, Suisse 1)

Montpellier HSC : 11 nationalités
(France 14, Mali 2, Algérie 1, Bosnie-Herzégovine 1, Cameroun 1, Guinée 1, Italie 1, Jordanie 1, Nigeria 1, Suisse 1, Tunisie 1)

Havre AC : 9 nationalités
(France 19, Maroc 3, Sénégal 3, Côte d’Ivoire 2, Congo 1, Etats-Unis 1, Guinée 1, Hongrie 1, Russie 1)

Stade Rennais : 9 nationalités
(France 15, Maroc 2, Belgique 1, Cameroun 1, Centrafrique 1, Côte d’Ivoire 1, Serbie 1, Suisse 1, Turquie 1)

Stade Brestois 29 : 8 nationalités
(France 17, Algérie 1, Bénin 1, Mali 1, Maroc 1, Pays-Bas 1, Portugal 1, Uruguay 1)