Actualité

Au LOSC, c’est « génie » Yoro !

Au LOSC, c’est « génie » Yoro !

Actualité
Publié le 24/01 à 15:02 -

Partager

Indiscutable au sein de la défense du LOSC à seulement 18 ans, Leny Yoro continue de surprendre la Ligue 1 Uber Eats en affichant une incroyable maturité. Focus sur le phénomène des Dogues.

Cette saison, il n’y a que l’OGC Nice qui encaisse moins de buts que le LOSC en Ligue 1 Uber Eats (14 vs 11). Et ce, malgré le départ de José Fonte à l’intersaison. Une des explications est sans aucun doute la confirmation de la pépite Leny Yoro. A 18 ans, le n°15 du LOSC s’est installé dans l’axe, comme une évidence. Taille (1m90), vitesse, relance et sérénité, le joueur présente toutes les qualités d’un défenseur de très haut niveau.

Titulaire lors des 15 dernières journées en Ligue 1 Uber Eats, l’international Espoirs affiche une maturité rare, le plaçant parmi les défenseurs les plus précoces de l’histoire de la Ligue 1 Uber Eats, et également des plus performants.

D’où vient Leny Yoro ?

Natif de la région parisienne dans le Val-de-Marne (Saint-Maurice), il débute à 6 ans à l’UJA Alfortville.

A 7 ans, lui et sa famille déménagent dans le Nord, où il rejoint le club de Villeneuve-d'Ascq.

Alors repéré par le LOSC, il intègre le centre de formation du club nordiste dans sa 12e année pour y effectuer toute sa formation, débouchant sur la signature d’un premier contrat professionnel le 10 janvier 2022.

Son père, Alain Yoro, est également passé par le centre de formation du LOSC au milieu des années 80.

Ses premières en Ligue 1 Uber Eats :

En fin de saison 2021/22 (J37), le jeune lillois est lancé par Jocelyn Gourvennec et découvre la Ligue 1 Uber Eats avec 12 minutes de jeu pour cette première à Nice. De quoi apparaître sur les tablettes de l’histoire des Dogues, en devenant le 2e plus jeune à jouer dans le championnat de France (16 ans, 6 mois et 1 jour), juste devant une autre pépite « maison », Eden Hazard (16 ans, 10 mois et 17 jours, en 2007).

Trois mois après cette prise de contact, Leny Yoro connaît sa première titularisation en Ligue 1 Uber Eats aux côtés de José Fonte. Le plus jeune du LOSC au 21e siècle. Et d’emblée, il marque les esprits. Si le jeune français a commis une erreur sur le but toulousain (relance interceptée), il s’est rattrapé peu après en osant un tacle décisif sur Meling dans sa propre surface. Lors de cette première, le défenseur a remporté 6 des 9 duels qu’il a eu à négocier. Et dans les airs, le Lillois a terminé ses 90 minutes avec 4 duels remportés sur 5.

Solide, d’autant que la jeune pépite confiait après la rencontre : « J’avais un peu de pression, car il faut bien faire. On sait que l’on est vu quand on joue en Ligue 1 Uber Eats. », avant de révéler une de ses forces : une sagesse peu commune à cet âge : « Je veux poursuivre mon apprentissage en avançant calmement ».

Leny Yoro : Une précocité en 5 facts

Leny Yoro est devenu le plus jeune défenseur à atteindre le cap des 30 matchs en Ligue 1 Uber Eats (18 ans et 37 jours lors du 30e) depuis Basile Boli en mars 1984 (17 ans et 72 jours). Il devance Kurt Zouma (ASSE, 18 ans et 50 jours), César Nativi (SC Bastia, 18 ans et 146 jours) et un autre Lillois, Eric Péan (18 ans et 149 jours).

Leny Yoro (17 ans et 307 jours) est devenu, contre le Stade Rennais le 16 septembre dernier, le plus jeune joueur à trouver la faille avec le LOSC en Ligue 1 Uber Eats depuis Divock Origi le 2 février 2013 face à Troyes (17 ans et 290 jours).

Seuls Eli Junior Kroupi (4 avec le FC Lorient) et Mathys Tel (3 avec le Bayern) ont marqué plus de buts que Leny Yoro (2) dans le Top 5 européen parmi les joueurs nés en 2005 ou après.

Leny Yoro est le plus jeune défenseur à avoir marqué dans le Top 5 européen cette saison (né le 13 novembre 2005).

Face au Toulouse FC en septembre 2022, Leny Yoro est devenu le plus jeune titulaire du LOSC en Ligue 1 Uber Eats (16 ans et 308 jours), depuis Oumar Dieng contre Metz le 28 octobre 1989 (16 ans et 302 jours).

« Aucun doute sur le fait que ce sera un très grand joueur »

Défenseur extrêmement précoce, Leny Yoro a confirmé un mental à part face au Stade Rennais il y a un an face à ses supporters. Il a su faire preuve de caractère à la suite de son unique erreur ayant amené un but adverse en 31 rencontres de Ligue 1 Uber Eats ; à savoir un contrôle un peu long dans sa surface permettant à Amine Gouiri d’ouvrir la marque dès la 1ère minute.

« Ce n’est pas normal qu’un joueur de 17 ans, qui a commencé le match avec cette erreur, réagisse de cette façon. Ce n’est pas normal, ce n’est pas commun pour un joueur de son âge ! C’est un joueur très courageux. », avait réagi Paulo Fonseca après la rencontre.

Dix-huit apparitions plus tard en Ligue 1 Uber Eats, le coach portugais affichait en novembre dernier ses certitudes au sujet de son jeune talent : « Pour moi, ce sera l’un des meilleurs défenseurs centraux en France et en Europe probablement. Il est très équilibré, et il n’y a aucun doute sur le fait que ce sera un très grand joueur. »

Cette saison, Leny Yoro poursuit sa progression avec une place de titulaire indiscutable, alors qu’il n’était encore que le n°4 des centraux il y a 18 mois. Également adoubé par Thierry Henry qui l’appelle en Espoirs depuis septembre dernier, Yoro confirme avec des stats toujours en hausse. De quoi en faire le « futur Varane » ?

Top stats de Leny Yoro cette saison en Ligue 1 Uber Eats :

Avec 66,3% de duels remportés, le Lillois affiche le 3e meilleur pourcentage parmi les défenseurs.

Parmi les joueurs ayant tenté 20 tacles, Leny Yoro a le 2e meilleur pourcentage de réussite (76,2%).

Leny Yoro a provoqué 13 hors-jeux. Total qui le positionne sur le podium des plus efficaces (3e).

En 17 apparitions, il affiche 5 matchs à 100% de duels remportés. La dernière fois face au PSG (4/4).