Adrien Silva (ASM)
Interview

AS Monaco : L'interview «football américain» avec Adrien Silva

Publié le 19/05/2020 à 09h42 - ADS

Partager

De l’Enfer du dimanche à Madden en passant par Tom Brady et le Super Bowl, le milieu international portugais de l’AS Monaco Adrien Silva et fan des New England Patriots évoque sa passion pour le football américain.

Adrien Silva, que représente le football américain pour vous ?
C’est un de mes sports préférés. La variété des stratégies offensives et défensives de ce sport est incroyable. Le football américain regroupe plusieurs facteurs qui me plaisent comme les contacts, la rapidité… Il s’agit clairement de mon sport préféré en dehors du football.

Depuis quand vous intéressez-vous à ce sport ?
J’ai découvert le football américain à l’âge de 15 ans, lors d’un voyage à Boston au début des années 2000. J’ai eu la chance d’assister à un match de basket et à un match des New England Patriots (la franchise de football américain locale). Je suis immédiatement devenu fan de cette équipe menée par Tom Brady.

Il s’agit de votre joueur préféré ?
Forcément, c’était le quarterback des « Pats » ! J’adorais le duo qu’il formait avec le tight end Rob Gronkowski. Outre Tom Brady, il y avait également Randy Moss parmi mes premières idoles. Il jouait wide recever chez les « Pats » au début des années 2000. Dans l’équipe actuelle, il y a aussi Julian Edelman que j’aime bien.

« J’étais dégoûté lorsque j’ai appris le départ de Tom Brady »

Après 20 ans au sein de la franchise, Tom Brady vient de quitter les New England Patriots. Ça a dû vous faire un choc !
J’étais dégoûté lorsque j’ai appris son départ pour les Tampa Bay Bucaneers, je n’y croyais pas (rires). C’est triste que les Patriots l’aient laissé partir après tout ce qu’il a fait… Mais je suis très curieux de le de le voir évoluer dans une autre organisation et de voir les résultats qu’il aura là-bas.

Regardez-vous des matchs régulièrement ?
Oui, quand je ne joue pas le dimanche soir, j’aime bien regarder les matchs de la saison régulière de NFL (le championnat de football américain). Et si je ne peux pas voir les matchs à la TV, je suis les résultats sur Internet quoi qu’il arrive. Le match que je ne manque jamais, c’est le Super Bowl ! J’ai souvent l’occasion d’y voir les Patriots !

Avez-vous déjà eu l’occasion de vous essayer au football américain ?
J’ai très souvent joué mais à Madden (rires). Mais à part ce jeu vidéo, je n’ai jamais eu l’occasion de véritablement jouer au football américain. Je me suis souvent entraîné à effectuer de longues passes, j’ai déjà fait quelques actions, mais rien de plus.

« L’Enfer du dimanche est un grand classique »

Depuis votre séjour à Boston, avez-vous pu assister à un autre match au stade ?
Malheureusement, non, pas depuis ce match au Gillette Stadium… Lors de mon passage en Angleterre, à Leicester, plusieurs matchs de la saison régulière de NFL ont été organisés à Wembley mais mon calendrier ne m’a jamais permis de m’y rendre malheureusement.

Le football américain a été mis à l’honneur par plusieurs films et séries…
L’Enfer du dimanche est un grand classique pour ce qui est des films sur le football américain mais, plus récemment, j’ai beaucoup aimé la série Ballers, avec Dwayne Johnson. C’est top. Cette série nous plonge dans l’univers du football américain, son business. Les acteurs y côtoient de vrais joueurs et on comprend mieux les coulisses de ce sport.

Pour revenir à l’Enfer du dimanche, ce film est notamment célèbre pour une scène de causerie donnée par l’entraîneur joué par Al Pacino. On vous a déjà diffusé ces images pour vous motiver avant un match ?
C’est un super film mais de là à nous diffuser ce passage… Si ce n’est pas naturel, le message va moins bien passer. C’est d’ailleurs ce qui fait la puissance du speech d’Al Pacino dans le film, il semble totalement naturel.

Ça peut vous intéresser !
Aucun contenu à suggérer.