Interview

Le joueur parfait de Mathieu Bodmer

Publié le 27/01/2021 à 11:39 - ADS

Partager

A quoi ressemble le joueur parfait de Mathieu Bodmer ? Retraité depuis l'été dernier, l’ex-milieu a choisi un joueur avec qui il a joué dans sa carrière pour chaque caractéristique du jeu.

Retraité depuis peu, Mathieu Bodmer officie depuis le début de la saison comme consultant pour la chaîne Téléfoot. S’il pouvait jouer milieu ou défenseur, l’élégance était une constante pour celui qui a porté les maillots du SM Caen, du LOSC, de l’OL, du PSG, de l’ASSE, de l’OGC Nice, de l’EA Guingamp et de l’Amiens SC pendant ses 20 ans de carrière. Un parcours durant lequel il a joué avec nombre de grands joueurs qu’il s’est amusé à citer pour chaque caractéristique du jeu afin de composer son joueur parfait.

Le joueur parfait de Mathieu Bodmer

Le pied droit de Juninho. Tout le monde sait pourquoi… Il avait un pied, c’était une main, que ce soit dans le jeu ou sur coup de pied arrêté, que ce soit dans le jeu court ou le jeu long.

Le pied gauche de Hatem Ben Arfa. Il a la technique, la puissance. Sa qualité technique lui permet d’éliminer en un contre un. C’est le meilleur pied gauche que j’ai vu. Il est tellement facile, il peut dribbler qui il veut quand il veut.

Le jeu de tête de Valère Germain. Ça va peut-être surprendre mais il est toujours dans le bon timing même s’il n’est pas très grand. Il sait être malin dans ses déplacements même quand il a de grands défenseurs sur le dos. Et il est bien sûr très adroit devant le but.

La vision du jeu de Marco Verratti. On le voit depuis des années faire ces petits ballons piqués par-dessus la défense adverse. Il y a plein d’actions où il n’y a que lui qui voit la passe.

Le physique de Zlatan Ibrahimovic. Il mesure quasiment 2 mètres, il fait 100 kilos. Il est très large, très costaud mais très souple aussi, ce qui lui permet de lever la jambe très haut. C’est un joueur très mobile pour son gabarit.

Les dribbles d’Ousmane Dembélé. Je n’ai jamais été son coéquipier en club mais j’ai joué contre lui, j’ai été son président (à l’Evreux FC 27) et j’ai joué avec lui dans le cadre privé, lors de five par exemple. Il est capable de dribbler des deux pieds. Il n’y a aucune différence entre le pied droit et le pied gauche, ce qui rend très compliqué de défendre sur lui.

La frappe de balle de Michel Bastos. Il avait un pied gauche extraordinaire, une frappe surpuissante. Avec Lille et Lyon, il a mis quelques beaux buts, des frappes de 30-35 mètres sans aucun problème.

La technique de Jérémy Ménez. Comme Hatem, il peut éliminer n’importe quel adversaire. Il peut jouer long du pied droit comme du gauche. Techniquement, c’est très propre.

Le vice de Thiago Motta. C’est quelqu’un de très malin dans le placement, dans les courses, dans l’anticipation, les petits coups qu’il pouvait mettre. C’est très important dans une équipe.

Le leadership de Grégory Coupet. Il était toujours exemplaire, toujours positif, toujours en avance pour l’entraînement, à travailler en salle de muscu….

Le sens du but de Karim Benzema. C’est le joueur le plus adroit avec qui j’ai joué. C’était certain qu’il ferait une grosse carrière car il avait de grosses qualités et c’était déjà un gros travailleur.

Le mental de Mathieu Debuchy. Il a été victime de grosses blessures très tôt et il a toujours su revenir à un bon niveau, voire à un très bon niveau.

L’intelligence tactique de Thiago Motta. Obligé de le citer une deuxième fois. Il était déjà coach lorsqu’il était sur le terrain.

La célébration de Kader Keita. Je sais faire un salto mais lui les enchaînait, un vrai athlète.

L’élégance de Ganso. On ne l’a pas beaucoup vu jouer en France mais il avait du ballon…

L’aisance devant les médias de Christophe Jallet. Il s’exprime bien, il est intelligent. Ses analyses sont souvent bonnes. Ce n’est pas une surprise de le voir aussi à l'aise dans sa nouvelle carrière de consultant sur Téléfoot.

Les contenus les plus consultés