Buteurs

Histoire de triplés : Des Verts en grand !

Publié le 11/04/2021 à 17:52 - LFP

Partager

Club à la riche histoire en Ligue 1 Uber Eats, l’AS Saint-Etienne a compté dans ses rangs de grands joueurs qui ont réussi à inscrire des triplés et parfois même encore mieux.

Ils sont 29 joueurs à avoir réussi la performance d’inscrire au moins trois buts au cours d’un match de Ligue 1 Uber Eats avec l’AS Saint-Étienne depuis 1945. Le dernier en date ? L'international tunisien Whabi Khazri, auteur d'un triplé ce dimanche face aux Girondins de Bordeaux (4-1). Avant lui, certains ont été particulièrement performants dans cet exercice : à commencer par Hervé Revelli (11 fois) et Rachid Mekhloufi (6 fois) ! Les Verts ont la particularité d’avoir signé des triplés au cours d’un même match et ce à trois reprises. D’abord, le duo Mekloufi-N’jo Léa en novembre 1956, puis de nouveau le Franco-algérien en compagnie de Maryan Wisnieski en octobre 1965 et enfin Jean-Michel Larqué et Salif Keita en août 1971.

Mekhloufi, le spécialiste

Deuxième meilleur buteur de l’histoire de l’ASSE, Mekhloufi a réalisé le premier de ses neuf triplés, dont trois en 2e Division, à 19 ans, l’année de son sacre de meilleur buteur avec les Verts (1955/56) et le dernier neuf ans plus tard (1965). Lors de cet ultime triplé, l’attaquant évoluait aux côtés de Hervé Revelli et Robert Herbin. Bien que milieu, ce dernier venait juste de fêter son tout premier triplé avec les Stéphanois, en septembre face à l’AS Cannes (8-2) : trois autres suivront. En revanche, l’attaquant Hervé Revelli n’était lui pas encore un expert du but et des triplés. A 19 ans, le Tricolore devait patienter quelques mois avant de réussir le premier de ses 11 matchs à au moins trois buts !

Salif Keita monumental en 1971

Parmi les grands joueurs passés par le Chaudron, Salif Keita figure en bonne place. Le Malien aux 140 buts en Verts présente la particularité d’avoir inscrit un sextuplé et trois quadruplés dans le championnat : le tout sur une période de seulement six mois entre mars et août 1971 ! Dans une saison 1970/71 à 145 buts des Stéphanois, la « Panthère noire » avait ainsi notamment frappé à six reprises lors de J35, trois fois par période.

Après cette période faste conclue par le quadruplé du frère d’Hervé, le défenseur Patrick Revelli (juin 1973), l’AS Saint-Etienne a enregistré un nouveau triplé d’un de ses joueurs que sept ans plus tard. Il a été l’œuvre du précoce Laurent Roussey (18 ans) : un triplé bouclé dès la demi-heure de jeu contre le SCO.

Laurent Blanc, le libéro buteur

Au sein d’une liste qui contient forcément Michel Platini, auteur d’un quadruplé en 40 minutes en novembre 1981 face à Valenciennes se trouve le libéro Laurent Blanc, dont l’adresse face au but adverse et dans l’exercice du pénalty ont aussi contribué à sa renommée. Avec les Verts, Blanc a ainsi marqué trois fois, sur un pénalty et deux montées sur corners, en août 1994 face au Havre AC (4-1). Le défenseur avait plus que joliment effacé son erreur sur l’ouverture du score normande…

Alex virevoltant contre l’OM

Le Brésilien Alex est le dernier Stéphanois à avoir inscrit trois buts au cours d’un match plus d’une fois en Ligue 1 Uber Eats. Lors d’une retentissante victoire à Geoffroy-Guichard contre l’OM en décembre 1999 (5-1) et dans sa première saison française débutée par une série de 7 buts en 8 matchs, Alex Dias avait d’abord réussi un quadruplé face à Porato, en marquant trois fois lors des 27 premières minutes ! Onze mois plus tard, le Brésilien s’était offert un triplé toujours à domicile aux dépens de Troyes (4-1).

Après lui, trois autres joueurs ont claqué des triplés en vert. D’abord Dimitri Payet en août 2010 face au RC Lens, puis Pierre-Emerick Aubameyang en février 2012 dans la dernière demi-heure de jeu contre le FC Lorient (4-2), lors de son avant-dernière saison au club (16 buts). Une soirée qui avait permis au Gabonais d’inscrire ses premiers buts de la saison dans le Chaudron.

Fin en fanfare pour Hamouma

Enfin, le dernier en date a été signé par Romain Hamouma, en mai 2018. Face au LOSC de Christophe Galtier (5-0), l’ailier qui n’avait marqué que deux fois depuis le début de la saison a rencontré une totale réussite lors de la dernière journée de la saison, avec notamment un premier but somptueux. A qui le tour ?


Le dernier pour Khazri

De retour dans les plans de Claude Puel, Whabi Khazri a signé le premier triplé de sa carrière en Ligue 1 Uber Eats le jour de son 200e match dans l'élite. Contre les Girondins de Bordeaux le 11 avril 2021 (4-1), il a notamment inscrit 2 pénaltys face à Benoît Costil. Entre les deux, il avait réussit un bel enchaînement, contrôlant un corner long avant de tirer à ras de terre au premier poteau.

Les triplés des joueurs de l’AS Saint-Etienne en Ligue 1 (matchs à au moins trois buts) :

Antoine Rodriguez : novembre 1945 face au Havre AC (5-1), mai 1947 face au Toulouse FC (4-2)
Hector Scallon : décembre 1945 face au FCSM (4-4)
Antoine Cuissard : octobre 1947 face au Toulouse FC (4-2)
Jean Lauer : novembre 1948 face à Colmar (5-2)
Jean Tamini : novembre 1950 face au RC Strasbourg (6-2)
René Alpsteg : mai 1946 face au Stade Rennais (4-2), quadruplé en septembre 1951 face à l’OM (10-3), quadruplé en avril 1951 face au Toulouse FC (4-0)
Ferenc Kocsur : décembre 1953 face au FC Nancy (3-1)
Jacques Foix : quadruplé en octobre 1954 face  au RC Strasbourg (5-1), avril 1964 face à Bordeaux (4-0)
Rachid Mekhloufi : mai 1956 face  aux Girondins (3-4), août 1956 face à l’OM (6-3), septembre 1956 face au Stade de Reims (5-4), novembre 1956 face au FCSM (6-0), mars 1957 face à l’OM (3-4), octobre 1965 face au LOSC (7-4).
Eugène N’Jo Léa : septembre 1956 face au CS Sedan (6-2), novembre 1956 face au FCSM (6-0)
Ginès Liron : octobre 1959 face au RC Strasbourg (7-3)
André Guy : janvier 1964 face au Toulouse FC (7-1)
Robert Herbin : septembre 1965 face à l’AS Cannes (8-2), décembre 1965 face au Red Star FC (5-1), mai 1966 face au CS Sedan (7-0), juin 1967 face au Angers SCO (3-0).
Maryan Wisnieski : octobre 1965 face au LOSC (7-4)
Hervé Revelli : février 1966 face au Angers SCO (4-0), septembre 1966 face au FC Rouen (3-0), janvier 1967 face à l’OGC Nice (7-0), février 1967 face au Stade Rennais (4-1), quadruplé en avril 1967 face au Paris FC (7-1), novembre 1968 face au FC Metz (4-0), quadruplé en mai 1969 face au SC Bastia (7-2), quadruplé en août 1969 face au Stade Rennais (8-2), septembre 1969 face  au Red Star FC (5-1), août 1973 face au Paris FC (4-0), novembre 1973 face à l’ASNL (6-0),
Salif Keita : quadruplé mars 1971 face au SC Bastia (6-0), sextuplé en juin 1971 face au CS Sedan (8-0), quadruplé en juin 1971 face à l’AC Ajaccio (5-2), quadruplé en août 1971 face au Stade de Reims (9-1)
Jean-Michel Larqué : en août 1971 face au Stade de Reims (9-1)
Patrick Revelli : quadruplé en juin 1973 face à Bordeaux (6-2)
Laurent Roussey : août 1980 face au Angers SCO (5-0)
Jean-François Larios : août 1981 face au RC Lens (5-2)
Michel Platini : quadruplé en novembre 1981 face à l’US Valenciennes (5-1)
Philippe Tibeuf : mars 1989 face au SM Caen (3-2)
Etienne Mendy : décembre 1990 face au Stade Brestois (6-1)
Laurent Blanc : août 1994 face au HAC (4-1)
Alex Dias : quadruplé en décembre 1999 face à l’OM (5-1), novembre 2000 face à l’ESTAC (4-1)
Dimitri Payet : en août 2010 face au RC Lens (3-1)
Pierre-Emerick Aubameyang : février 2012 face au FC Lorient (4-2)
Romain Hamouma : mai 2018 face au LOSC (5-0)
Wahbi Khazri : avril 2021 face à Bordeaux (4-1)



Les contenus les plus consultés