Actualité

Danemark : Des joueurs de marque

Danemark : Des joueurs de marque

Actualité
Publié le 23/09 à 15:14 - LFP

Partager

Avec 5 joueurs présents en Ligue 1 Uber Eats cette saison, les Danois sont à nouveaux bien présents avec en tête d’affiche Kasper Schmeichel et le duo du Téfécé Desler-Nicolaisen. Focus sur les Danois passés par le championnat.

Cela faisait quelques temps que les Danois n’avaient pas été aussi nombreux à évoluer en Ligue 1 Uber Eats. Cette saison, ils sont en effet cinq à défendre les couleurs d’un club français, contre un seul la saison passée, à savoir Kasper Dolberg.

Sous les couleurs de l’OGC Nice, l’ancien de l’Ajax a a cumulé 23 réalisations en 74 apparitions en Ligue 1 Uber Eats. Une belle manière pour celui qui était alors le 73e des 78 Danois à avoir évolué dans le championnat de France depuis la saison 1966/67 de rejoindre les plus illustres de ses compatriotes, dont parmi lesquels figurent Christian Poulsen (ETG), Kim Vilfort, Jesper Olsen, dit « De Vlo » (la puce), Daniel Wass, spécialiste des coups francs (8 marqués), Soren Lerby, passé par l’AS Monaco (86/87) ou encore Simon Kjaer (LOSC).

Cet été, la Ligue 1 Uber Eats a donc vu débarquer 5 Danois, dont deux qui évoluaient déjà dans l’hexagone, mais à l’échelon inférieur : en Ligue 2 BKT avec le Toulouse FC. Le temps pour Mikkel Desler et Rasmus Nicolaisen d’enrichir leur palmarès d’un titre de champion avec les Violets. Le dernier avait auparavant été double champion du Danemark. Passé par la D3 anglaise et ayant disputé les barrages de la Ligue des Champions, Nicolaisen s’affirme comme l’un des défenseurs centraux les plus performants de cette entame de saison, en s’affichant notamment en tête du nombre de duels remportés. Recrutés via la data pour reconstruire un TFC « new look » en 2021, les deux Nordiques ont tous les deux connus une intégration express au club.

Les trois autres ont été recrutés pendant le mercato estival. Le plus illustre est le portier Kasper Schmeichel arrivé à l’OGC Nice du haut de ses dix saisons de Premier League agrémentées d’un sacre de champion avec Leicester (2016), en plus de ses quelques 80 sélections avec trois phases finales, dont le dernier carré atteint lors de l’Euro 2020. A 35 ans, le Danois n’est du reste pas le premier gardien de son pays à évoluer en Ligue 1 Uber Eats : Jonas Lössl (67 matchs avec l’EAG, 2014-2016) et Jesper Hansen (41 matchs avec Evian et Bastia, 2013-2016) sont les plus capés du poste.

A ses côtés au Gym, le colosse Mads bech Sorensen d’un mètre quatre-vingts treize a rejoint la Côté d’Azur en toute fin de mercato. Le défenseur de 23 ans attend pour disputer ses premières minutes dans le championnat. Enfin, le 5e Danois de la liste est Andreas Bruss, latéral droit de 23 ans en provenance du pays (Bröndby), ancien international U18.

Les filières danoises au LOSC et à Evian

Dans l’histoire des liens entre joueurs danois et la ligue 1 Uber Eats, le LOSC est l'un des clubs les plus attachés aux joueurs venus du Danemark, en ayant notamment compté dans son effectif jusqu’à quatre de ses éléments en même temps (1990/91 et 91/92). Cette filière a ainsi vu passer par le LOSC Kim Vilfort (84/85), avant qu’il ne remporte l’UEFA Euro en 1992, Georges Heylens, Henrik Jensen, le robuste défenseur Jakob Friis-Hansen, Henrik Nielsen, Per Frandsen, Michael Mo Nielsen, Henryk Lykke et Franck Pingel.

Plus tard, dans les années 2000, l’attaquant Mikkel Beck, Emil Lyng et Simon Kjaer, entre 2013 et 2015, ont joué pour les Dogues. Une saison où Evian TG a égalé la performance du LOSC du début des années 1990 avec 4 Danois dans ses rang (Hansen, Juelsgaard, Wass et Nielsen). A l’époque, le coach Pascal Dupraz avait évoqué le climat pour justifier cette tendance : « Chez nous, l'hiver est rude. Je suis parti de ce constat et me suis dit qu'il serait plus facile pour eux de s'acclimater », disait-il à France Football. « Ceux qui sont passés chez nous ont tous eu une attitude respectueuse, vis-à-vis de la hiérarchie, de leurs coéquipiers. Ce sont souvent des garçons assez ouverts, intelligents, qui se mettent rapidement au français. »

Une mode également vue chez les Canaris, qui a connu cinq Danois. Passé en 1992 au FC Nantes, Johnny Molby était venu sur les conseils d'Allan Michaelsen, milieu des années 1970 qui a évolué trois saisons au sein du club nantais et de son ami John Sivebaek, alors Monégasque.

Les Danois ayant le plus joué en Ligue 1 Uber Eats (depuis 1966/67) :
1. Jakob Friis-Hansen (LOSC et Bordeaux) 238 matchs
2. John Sivebaek (AS Monaco et ASSE) 152 matchs
3. Martin Braithwaite (Bordeaux et Toulouse FC) 150 matchs
4. Thomas Kalhenberg (AJ Auxerre) 147 matchs
5. Henrik Agerbeck (FC Nantes, FCSM) 139 matchs
6. Daniel Wass (Evian TG) 133 matchs
7. Carsten Nielsen (RC Strasbourg Alsace) 115 matchs
8. Jesper Olsen (Bordeaux et SM Caen) 112 matchs
9. Per Frandsen (LOSC) 109 matchs
10. Bent Jensen (Bordeaux) 87 matchs

Les tops buteurs danois

Parmi les records des buteurs danois en Ligue 1 Uber Eats, Kasper Dolberg est le dernier à avoir pris une place de choix. Avec ses 11 réalisations réussies sur la seule saison 2019/20, l’ancien de l’OGCN avait fait aussi bien que le record de Martin Braithwaite (2015/16 et 16/17 au TFC) et n’avait terminé qu’à deux longueurs de Bent Jensen (Girondins de Bordeaux) et de Finn Wyberg (ASNL) en 1970/71. Il avait en revanche fait mieux que l’international Agerbeck (8 buts en 1983/84 avec le FC Sochaux).

Enfin, Dan Petersen (75 matchs) demeure le dernier Danois à avoir été sacré champion de France de Ligue 1 Uber Eats, sous les couleurs monégasques en 1997. Avant lui, Benny Nielsen (ASSE, 198/82), Jesper Olsen (Bordeaux, 1989/90) et John Sivebaek (AS Monaco 1991/92) avaient été vice-champions.