Ibrahimovic et Thiago Silva au moment de leur signature au PSG.
Mercato

Mercato d’été 2012 : Le plein de stars au PSG

Publié le 11/06/2020 à 10h02 - LFP

Partager

Après être passé de peu à côté du titre en Ligue 1 Conforama, le Paris Saint-Germain passe la vitesse supérieure lors du mercato 2012. Retour sur cet été de stars !

Après avoir échoué de peu dans la quête du titre en évoluant souvent sans véritable avant-centre, le PSG d’Ancelotti, arrivé six mois auparavant, a ciblé un grand buteur dans ce mercato d’été 2012. Début juin, les rumeurs vont bon train entre Pato, Higuain et même Falcao.

Dans un premier temps, le PSG confirme ses attirances pour la Serie A, en débauchant Ezequiel Lavezzi au Napoli, avant de passer à l’attaque chez le grand d’Europe, l’AC Milan, où Thiago Silva et Ibrahimovic sont ciblés. Un mois après un faux-départ vers la Ligue 1 en raison de l’intervention in extremis de Silvio Berlusconi pour le retenir, le Brésilien de bientôt 28 ans débarque finalement avec une réputation de « meilleur défenseur d’Italie » voire du Monde, après avoir été chaperonné par Paolo Maldini.



Thiago
Silva avant Zlatan !

Thiago Silva venait pourtant tout juste de rempiler avec le club lombard. « C’est un joueur fantastique. Tout le monde sait que c'est un des meilleurs défenseurs au monde », s’enthousiasmait alors le coach parisien, Carlo Ancelotti. « Le club a fait un travail fantastique. Ce n'était pas facile de prendre un joueur comme lui. Tout le monde commence à comprendre que le Paris SG peut faire des choses importantes dans le football. » Et ce n’est pas fini, puisque quatre jours plus tard, la Ligue 1 connaît un véritable tremblement de terre.


Zlatan Ibrahimovic, le géant suédois, rejoint à son tour le PSG, avec une officialisation le mercredi 18 juillet et une présentation au Trocadéro. Leonardo (directeur sportif) est parvenu à faire le deal avec la star de 30 ans. « Les négociations ont été compliquées. Mais c'est normal. On parle du meilleur joueur du monde. Il va écrire notre histoire », prévenait d’emblée le Brésilien. « Avec Zlatan, c’est le recrutement parfait. On va se sentir beaucoup plus forts avec lui. » De son côté, Ibra déclare « avoir l’impression d’être dans une Dream Team. Franchement, qui ne voudrait pas faire partie de cette équipe ? »


La pépite Verratti

Par ailleurs, le club parisien ne se limite pas à cibler des stars, puisque les dirigeants repèrent la pépite de Pescara, Marco Verratti (19 ans), qui vient de faire monter le club en Serie A sous les ordres de Zdenek Zeman. Présenté comme un « milieu axial à la Pirlo », l’Italien plaît à Ancelotti et Paris enrôle le joueur. Malheureusement pour celui qui va ensuite également entrer dans l’histoire du club parisien, il a signé en même temps que Zlatan et son arrivée est passée quasiment inaperçue dans un tel tourbillon médiatique… Ce qui n’a pas empêché son président de dire de lui qu’il sera « l’avenir du PSG et de l’équipe d’Italie ».



Montpellier perd Giroud

Du côté de ceux qui ont empêché le PSG de remporter le titre en mai dernier, les Montpelliérains de Loulou Nicollin ont cédé Olivier Giroud aux Gunners d’Arsenal et opté pour Gaëtan Charbonnier, chipé en Ligue 2, pour lui succéder à la pointe de l’attaque. « Tout le monde s’est un peu enflammé en me présentant comme le remplaçant de Giroud. Je ne connais que les bancs de Ligue 1 », avait tempéré le joueur. Le MHSC a ajouté quelques joueurs à son effectif en vue de la Ligue des Champions, avec les renforts de Congré et Mounier. Mais dans l’Hérault, pas « d’Ibrahimovitch » comme se plaît à l’appeler Loulou. « Beaucoup ont parlé de Chamakh et Bendtner quand on a vendu Giroud, mais il y a ce qu’on peut faire et ce que l’on ne peut pas faire », expliquait Bruno Carotti (directeur sportif) à la reprise. Propos relayés avec humour par le coach René Girard : « Gignac, on n’a pas les moyens et Ibra, on ne l’a même pas regardé ».



Au LOSC, l’après Hazard

Par ailleurs, au LOSC, qui inaugure son nouveau stade, l’ambition est bien présente avec les venues de Salomon Kalou, tout juste sacré en Ligue des Champions avec Chelsea, de l’espoir Marvin Martin et de Djibril Sidibé, appelées à combler le vide laissé par le meilleur joueur du championnat, Eden Hazard (Chelsea).