Rayan Cherki contrôle le ballon devant Layvin Kurzawa.
Actualité

OL : Rayan Cherki, talent précoce

Publié le 04/06/2020 à 09h07 - VL

Partager

Lancé cette saison par Rudi Garcia, Rayan Cherki a effectué ses premiers pas en Ligue 1 Conforama à 16 ans et 63 jours, précédé d’une réputation flatteuse.

La Ligue 1 Conforama tient peut-être un nouveau talent. Déjà acclamé par les supporters lyonnais alors qu’il n’était jamais apparu dans l’élite, Rayan Cherki a fait ses premiers pas « chez les grands » cette saison, le samedi 19 octobre, en remplaçant Maxwel Cornet face au Dijon FCO. Du haut de ses 16 ans et 63 jours, le (très) jeune Gone est devenu le premier joueur né en 2003 à fouler une pelouse de Ligue 1 Conforama. Tout sauf une surprise pour les fans rhodaniens.

Très créatif et ambidextre

Car Cherki est attendu depuis déjà quelques temps par les suiveurs de l’OL. Pur produit de l’Academy lyonnaise, surclassé depuis son plus jeune âge, l’adolescent est décrit comme un phénomène par ses différents formateurs. Avec le numéro 18 sur le dos, celui de l’emblématique Nabil Fekir jusqu’à cet été, il a donc ravi ses supporters lorsqu’il est entré pour la première fois de sa carrière sur la pelouse du Groupama Stadium, trois mois seulement après avoir paraphé son premier contrat professionnel jusqu’en 2022.

En jouant contre les Dijonnais, il est devenu le quatrième plus jeune joueur à évoluer en Ligue 1 Conforama depuis l’été 2011, derrière Albert Rafetraniaina (OGC Nice, 16 ans et 27 jours), Neal Maupay (OGC Nice, 16 ans et 32 jours) et Willem Geubbels (OL, 16 ans et 38 jours). Geubbels qui était également devenu, dans les rangs de l’OL, le premier joueur né au XXIe siècle à évoluer au plus haut niveau français.

Un énorme potentiel à confirmer

Passé par le futsal, Cherki est un attaquant technique pétri de talent. Joueur de percussion, très créatif, le Lyonnais de naissance présente la particularité d’être aussi à l’aise du pied droit que du pied gauche, un véritable cauchemar pour les défenseurs. Il y a un an et demi, il avait déjà fait parler de lui en devenant le plus jeune buteur de l’histoire de la Youth League, à 15 ans et 33 jours, avec un but face à Manchester City.

C’est donc précédé d’une très flatteuse réputation que Rayan Cherki a débarqué en Ligue 1 Conforama. Dans un contexte assez difficile et sur un temps de jeu court (169 minutes), la pépite lyonnaise n’a pas pu montrer ses grandes qualités. Il l’a en revanche fait en Coupe de France, en éclaboussant de son talent le 16e de finale sur la pelouse du FC Nantes, le 18 janvier. Homme du match, il a permis aux Gones de se qualifier (3-4) en signant un doublé, 2 passes décisives et en provoquant même un pénalty.

Il y a fort à parier qu’il aura rapidement de nouvelles opportunités de briller la saison prochaine pour confirmer l’énorme potentiel qu’on lui prête. Comme il l’a annoncé sur son compte Instagram après sa première apparition en pro, « l’aventure commence » pour lui.