Actualité

Mozer, Jairzinho, Luiz Gustavo… Les Brésiliens passés par l’OM

Publié le 25/09/2020 à 10:55 - NM

Partager

Fraîchement recruté, Luis Henrique sera le 24e joueur brésilien à porter les couleurs de l’OM dans l’histoire du club. Retour sur les joueurs auriverde qui ont le plus marqué la cité phocéenne.

Luis Henrique est la nouvelle recrue prometteuse de l’Olympique de Marseille. L’attaquant brésilien de 18 ans, acheté en provenance de Botafogo, s'ajoute à la liste de ses 23 compatriotes qui ont porté, avec plus ou moins de réussite, le maillot de l'OM. Cette arrivée est l’occasion de se plonger sur une longue tradition de joueurs auriverde passés à Marseille, et surtout sur les plus emblématiques.

Jaguaré Bezerra de Vasconcelos (1936-39)

Surnommé « El Jaguar », Vasconcellos est le premier brésilien de l’histoire de l’Olympique de Marseille, club au sein duquel il a passé trois saisons. Gardien emblématique et fantasque du fait de son attitude décontractée et désinvolte, il a gardé 62 fois les cages phocéennes, marquant notamment un but (sur pénalty). Il est le seul gardien, aujourd'hui, à avoir inscrit une réalisation dans l’histoire du club.

Paulo César (1974-75)

Champion du monde 1970 avec le grand Brésil, Paulo Lima César Caju de son vrai nom débarque sur la Canebière en provenance de Flamengo. Arrivé avec son compère Jairzinho, pour former un duo d’attaque de feu à l’OM, il ne trahit pas sa réputation. L’attaquant brésilien claque 16 buts en 31 matchs pour sa première et unique saison à Marseille.

Jairzinho (1974-75)

Lui aussi champion du monde 1970, le compère d'attaque de Paulo César, à l'époque, reste également un an dans la cité phocéenne, la même saison (1974-1975). Recruté à Botafogo, Jairzinho fait trembler 13 fois les filets de D1. Mais son histoire avec l’OM se termine mal, après un match contre le PSG, il est accusé d'avoir agressé un arbitre de touche. Reconnu coupable, il est retourne au Brésil à la fin de saison mais reste l’une des plus grandes stars ayant porté le maillot phocéen.

Carlos Mozer (1989-92)

Triple champion de France (1990, 1991, 1992), Carlos Mozer est le brésilien qui a le plus marqué l’Olympique de Marseille. Patron de la défense durant les grandes heures du club, l’international brésilien (32 sélections) a laissé une trace indélébile par ses 118 matchs disputés sur la Canebière, pour six buts marqués. Réputé pour son jeu rugueux, le finaliste malheureux de la Ligue des champions 1991 n’hésitait pas à mettre sa tête là où d'autres ne mettraient pas le pied.

Sonny Anderson (1993-94)

Seulement six mois pour marquer l'esprit des supporters. Celui qui sera ensuite surnommé « Sonnygoal » a découvert le championnat de France avec Marseille. Sonny Anderson n'avait alors que 22 ans et arrivait du Servette Genève. En seulement six mois, il aura été très prolifique avec 16 buts inscrits en 20 matchs disputés. S’il a par la suite brillé en Ligue 1 (AS Monaco, OL), les Marseillais n’ont pas oublié que tout a débuté sur la Canebière.


Vitorino Hilton (2008-11)

Défenseur solide du champion de France, Vitorino Hilton est recruté par l’OM à l’été 2008 après quatre saisons au RC Lens. Titulaire indiscutable lors de son premier exercice (36 matchs), il intègre l’équipe-type lors de la remise des Trophées UNFP pour la troisième année consécutive. Le Brésilien voit ensuite son temps de jeu se réduire avec l’arrivée de Didier Deschamps sur le banc et les recrutements de Gabriel Heinze et Souleymane Diawara. Champion de France 2010, il s’envole en 2011 pour Montpellier. Toujours en activité à 43 ans, il est le seul brésilien passé par l’OM toujours en Ligue 1 Uber Eats.

Brandão (2009-12)

Attaquant au style loin d’être raffiné, Brandão s’impose néanmoins comme une valeur sûre de l’OM sous l’ère Didier Deschamps. Jamais avare d’effort, éprouvant pour les défenses adverses et capable de trouver le chemin des filets dans des moments cruciaux, il joue un rôle clé dans la conquête du championnat de France (2010) et des trois Coupes de la Ligue d’affilées du club (2010, 2011, 2012). Son but improbable contre l’Inter Milan en huitièmes de la Ligue des Champions en 2012 lui permet également de rester dans les mémoires des supporters.

Lucas Mendes (2012-14)

Recrue surprise de l’OM fin août 2012, Lucas Mendes arrive sur la pointe des pieds en provenance de Coritiba. Solide et rapide, le Brésilien s’impose rapidement et fait preuve d’une belle régularité avec une bonne mentalité. En deux saisons, il dispute 47 matchs de Ligue 1 Uber Eats avant de partir au Qatar à El Jaish SC. Parfait inconnu lors de son recrutement, son départ inattendu deux ans plus tard laissera beaucoup de regrets aux fans de l’OM.

Luiz Gustavo (2017-19)

L'international brésilien aux 40 capes quitte l’Allemagne après dix saisons pour rejoindre le sud de la France à l’été 2017. Acheté pour renforcer le milieu de terrain de Rudi Garcia avec un joueur expérimenté, le vainqueur de la Ligue des champions en 2013 avec le Bayern Munich n’a pas mis longtemps à montrer l’étendue de son talent. Taulier de l’équipe, Luiz Gustavo termine la saison avec 34 matchs de championnat au compteur pour 5 buts. Preuve de sa réussite pour son premier exercice, il fait partie de l’équipe-type lors des trophées UNFP. Malgré une deuxième saison plus difficile, où le collectif marseillais s’est délité mois après mois, il quitte le club en larmes en adressant un message au club et aux supporters.

Ils sont également passés par l’OM : Pires Constantino, Yeso Amalfi, Edson, Adriano, Marcelinho, Dill, Fernandao, André Luiz, Eduardo Costa, Demetrius Ferreira, André Luis, Elinton Andrade, Lucas Silva, Doria.

Ça peut vous intéresser !