J5

Lens accroché par Nîmes, Angers renverse Brest

Publié le 27/09/2020 à 17:11 - LFP

Partager

La 5ème journée de Ligue 1 Uber Eats s’est poursuivie ce dimanche après-midi avec 4 rencontres, dont un nouveau succès de la part de l’AS Monaco, mais aussi une victoire renversante du SCO face au Stade Brestois 29 ou encore un match nul du Nîmes Olympique face au RC Lens.

Après ses victoires contre le Paris Saint-Germain (1-0), Lorient (2-3) et Bordeaux (2-1), le RC Lens a été stoppé dans sa lancée, accroché par le Nîmes Olympiques (1-1). Les deux équipes sont restées dos-à-dos pendant un moment, avant qu’Ignatius Ganago vienne reprendre un bon centre de Gaël Kakuta pour débloquer la situation (0-1, 64e) et ainsi inscrire sa 4ème réalisation de la saison. Mais les Crocos ont poussé en fin de rencontre et ont réussi à égaliser grâce à une réalisation de Zinedine Ferhat (1-1, 87e).


Match renversant au Stade Raymond Kopa

Mené pendant quasiment l’intégralité de la rencontre, le SCO est parvenu à renverser le Stade Brestois 29 (3-2). Déséquilibré dans la surface adverse par Abdoulaye Bamba dès les premières minutes, Jérémy Le Douaron a obtenu un penalty que Steve Mounié (1-0, 2e) a ensuite transformé avec sang-froid. Bien trouvé au milieu de la surface bretonne par Rayan Aït-Nouri, Sada Thioub a réalisé un bon enchaînement avec une frappe croisée pour égaliser (1-1, 22e), mais après la demi-heure de jeu, Gaëtan Charbonnier a permis aux Brestois de repasser devant (2-1, 32e). En deuxième période, après avoir insisté, les Angevins sont parvenus à égaliser à nouveau sur corner avec une reprise de volée d’Ismaël Traoré (2-2, 78e), puis ont ensuite pris l’avantage grâce à un but d’Angelo Fulgini (2-3, 80e).

L’AS Monaco s’est fait peur mais l’a emporté face au Racing Club de Strasbourg Alsace (3-2). Dominateurs d’entrée de jeu, les Monégasques ont rapidement ouvert le score grâce à Wissam Ben Yedder (1-0, 9e), puis juste avant la pause, Ruben Aguilar est venu faire le break avec une tête piquée sur un centre de Ballo-Touré au deuxième poteau (2-0, 45e+2). Au retour des vestiaires, Strasbourg a aussitôt réduit l’écart grâce à Mehdi Chahiri (2-1, 46e), entré juste à la pause, mais les joueurs de Niko Kovač ont pu à nouveau compter sur Wissam Ben Yedder (3-1, 53e). Quelques minutes plus tard, Aurélien Tchouaméni a ensuite été exclu après un deuxième carton jaune et Monaco a donc continué à 10, puis à 9 après le carton rouge d’Axel Disasi, qui a ainsi concédé un penalty et permis à Ludovic Ajorque de relancer le match (3-2, 70e). Le club du rocher a su tenir bon et renoue avec la victoire après sa défaite contre le Stade Rennais (2-1) la semaine dernière.


Dijon passe tout près du succès

Le Dijon FCO pensait tenir sa première victoire mais a été accroché par le Montpellier HSC (2-2). Après une barre transversale de Mama Baldé dans les premières minutes, Eric Dina Ebimbe a pu ensuite compter sur un caviar de la part de Bersant Celina pour envoyer le ballon au fond des filets (1-0, 8e). Montpellier a ensuite égalisé en début de seconde période, avec une tête d’Andy Delort (1-1,50e), mais à l’heure de jeu, sur un corner dijonnais, le capitaine Bruno Ecuele Manga est venu placer une tête sous la barre (2-1, 60e) pour redonner l’avantage aux siens. En fin de match, les Montpelliérains ont obtenu un penalty que Teji Savanier a transformé pour égaliser (2-2, 90e) et ramener un point aux siens.