La joie des Montpelliérains
J11

Montpellier gagne un match fou, Lens et Nîmes savent voyager

Publié le 22/11/2020 à 16:54 - LFP

Partager

Montpellier l'a emporté dans un duel très prolifique avec Strasbourg à l’occasion de la 11e journée de Ligue 1 Uber Eats ce dimanche. Lens et Nîmes ont gagné à l'extérieur dans le même temps.

La suite de la 11e journée de Ligue 1 Uber Eats a vu le Montpellier Hérault SC remporter un match fou contre le RC Strasbourg Alsace ce dimanche (4-3). Dans le même temps, le RC Lens et le Nîmes Olympique se sont imposés en déplacement, les Sang et Or à Dijon (0-1) et les Crocos à Reims (0-1).

Un MHSC et un Delort de folie

Le Montpellier Hérault SC l’a emporté face au RC Strasbourg Alsace dans le match le plus spectaculaire de ce multiplex (4-3). Le début de match a été particulier pour Pedro Mendes, vite buteur avant de voir Andy Delort faire le break et surtout de concéder deux pénaltys transformés par Kenny Lala et Habib Diallo. Si les Héraultais ont repris l’avantage par Delort, auteur de son 6e but de la saison, Ludovic Ajorque égalise juste avant le retour aux vestiaires. En seconde période, l’omniprésent Delort sert de la tête Gaëtan Laborde qui inscrit une superbe volée à un peu plus de 20 minutes de la fin de ce match qui verra le score en rester là. Le MHSC grimpe provisoirement à la 2e place au classement.

La stat : 3
C’est seulement la 3e fois que 6 buts sont inscrits au cours de la première mi-temps d’un match au 21e siècle. Une performance vue lors d’un OL-Le Mans de mai 2006 et un PSG-Bordeaux de septembre 2017.

Première pour Kalimuendo

Pour la première de David Linarès comme entraîneur numéro 1, le Dijon FCO n’a pu éviter la défaite contre le RC Lens (0-1). C’est le jeune attaquant Arnaud Kalimuendo, prêté par le PSG, qui a inscrit le seul but de la rencontre. Il a profité d’une erreur du gardien dijonnais Anthony Racioppi pour ouvrir le score au bout d’une vingtaine de minutes et marquer son premier but en professionnel. Un mois et demi après sa dernière victoire en championnat, le club lensois renoue avec le succès.

La stat : 2
Arnaud Kalimuendo est le 2e Lensois le plus jeune à marquer en championnat au 21e siècle depuis Raphaël Varane. Le futur champion du monde avait 18 ans et 12 jours tandis que Kalimuendo est âgé de 18 ans et 307 jours.

Les Crocos tremblent mais gagnent

Le dernier match de ce multiplex opposait Nîmes à Reims et ce sont les Crocos qui ont ramené les 3 points d’Auguste-Delaune (0-1). Une rencontre qui a basculé à l’heure de jeu sur un pénalty transformé par Renaud Ripart après une faute sur Zinedine Ferhat. Dans les derniers instants, les hommes de David Guion ont bien failli égaliser puisque, dans le temps additionnel, ils ont trouvé la barre d'un excellent Baptiste Reynet coup sur coup par El Bilal Touré et Arber Zeneli. Grâce à ce résultat, les Crocos mettent fin à une série de 4 défaites.

La stat : 100%
Le Nîmois Renaud Ripart a transformé les 3 pénaltys qu'il a frappés dans l'élite.