Actualité

Le MHSC entame l'ère Dall'Oglio

Publié le 30/06/2021 à 10:44 - AFP

Partager

Le Montpellier Hérault SC a amorcé lundi l'ère Olivier Dall'Oglio, nouvel entraîneur qui a succédé à Michel Der Zakarian, resté quatre ans à la tête de l'équipe héraultaise.

Olivier Dall'Oglio (57 ans), originaire d'Alès, a été préféré à Laurent Batlles et Sabri Lamouchi « pour partir sur quelque chose de nouveau », selon son président Laurent Nicollin. « Olivier correspond à ce que nous recherchions pour accompagner notre équipe et nos jeunes car on a décidé d'axer cette saison sur les jeunes », a prévenu le président montpelliérain. « Je marche à l'instinct et j'ai ressenti une forte envie que je vienne », a de son côté expliqué l'ancien entraîneur du Dijon FCO (2012-2018) et du Stade Brestois 29 (2019-2021).

Défense à reconstruire

Les deux hommes travaillent sur un chantier prioritaire en matière de recrutement : reconstruire la défense. Montpellier n'a pas reconduit les contrats de deux cadres expérimentés, le capitaine emblématique Vitorino Hilton, qui pourrait mettre un terme à sa carrière à l'âge de 43 ans, et Daniel Congré, en quête de rebond à Strasbourg. Pour assurer la succession de ces deux anciens, le président montpelliérain a obtenu le prêt de Matheus Thuler, jeune défenseur (22 ans) de Flamengo. En attendant de récupérer l'international portugais Pedro Mendes, convalescent après une opération au genou, le club héraultais suit diverses pistes. « On attend d'avoir au moins un garçon avec une certaine maturité », a indiqué le nouveau technicien montpelliérain.

Autre recrue, le jeune Léo Leroy, fils de l'ancien Parisien et Marseillais Jérôme Leroy, vient renforcer un milieu de terrain très fourni. L'international marocain Younès Belhanda, qui évoluait jusqu'en mars à Galatasaray (Istanbul), n'effectuera en revanche pas son retour dans son club formateur. Le gardien international suisse Jonas Omlin, qui soigne une blessure à la cheville, et Pedro Mendes n'étaient pas présents pour la reprise de l'entraînement lundi. Le milieu de terrain Téji Savanier était là mais pour peu de temps car il va rejoindre la sélection olympique pour préparer les prochains JO.