J37

Course aux Barrages : Le suspense de la J37

Publié le 13/05/2022 à 10:15 - LFP

Partager

A deux journées de la fin de la saison en Ligue 1 Uber Eats, la lutte pour le maintien demeure totale. La course aux barrages en chiffres.

Alors que la défaite de l’AS Saint-Etienne aux dépens de Nice (4-2) a validé le maintien d’Angers SCO (14e) et placé l’ESTAC Troyes dans de bonnes conditions (15e) avec respectivement sept et six points d’avance au classement sur le 18e (ASSE), aucune équipe n’est hors-course pour la place de barragiste qui permettra d’affronter le vainqueur du Play-offs 2, les 26 et 29 mai.

Toutefois, seuls les Girondins de Bordeaux (19e) et le FC Metz (20e) peuvent être officiellement écartés de cette course et relégués en Ligue 2 BKT à l’issue de l’avant-dernière journée, samedi 21h.

Bordeaux sera relégué en Ligue 2 BKT si :
- Il perd contre le FC Lorient.
- Il gagne contre le FC Lorient mais que l’ASSE gagne également contre le Stade de Reims.
- Il concède le nul contre le FC Lorient et que dans le même temps l’ASSE ne s’incline pas contre le Stade de Reims.

Le FC Metz sera relégué en Ligue 2 BKT si :
- Il perd contre Angers SCO et que dans le même temps l’ASSE ne s’incline pas contre le Stade de Reims.
- Il concède le nul contre Angers SCO et l’ASSE s’impose contre le Stade de Reims.

Troyes et Clermont maintenus dès samedi ?

Du côté du maintien, Troyens (15e), Clermontois (16e) et Lorientais (17e) peuvent eux officialiser leur présence en Ligue 1 Uber Eats la saison prochaine dès samedi. Pour cela, il leur faut compter au moins quatre points d’avance sur le 18e au terme de la J37.

Les Merlus peuvent se contenter d’un match nul contre les Bordelais, si les Verts perdent contre Reims, alors que l’ESTAC (qui reçoit le RC Lens) et Clermont (à Strasbourg) ont un joker : puisque si l’AS Saint-Etienne n’empoche pas les trois points contre le SdR, leur maintien sera automatiquement assuré. En cas de succès, Troyens et Clermontois seraient également automatiquement maintenus sans avoir à regarder du côté de Geoffroy-Guichard.