Franck Honorat (SB29) est le joueur qui a effectué le plus de sprints cette saison.
Stats

Les meilleures performances athlétiques de la saison

Publié le 17/11/2021 à 15:50 - LFP

Partager

Distances parcourues, sprints… Découvrez les joueurs et les clubs qui ont réalisé les meilleures performances athlétiques sur les 13 premières journées de Ligue 1 Uber Eats.

Après trois mois de compétition, la trêve internationale de novembre offre l’opportunité de faire un nouveau point sur les performances athlétiques des clubs et des joueurs de Ligue 1 Uber Eats cette saison. Les positions ont-elles évolué concernant les distances parcourues ou le nombre de sprints effectués ? Réponse en chiffres.

Flavien Tait passe devant

Deuxième au classement de la distance lors de la précédente trêve internationale, Flavien Tait a avalé les kilomètres depuis un mois. De la 10e à la 13e journée, le milieu du Stade Rennais F.C. a parcouru 49,5 km, seul Thomas Mangani (Angers SCO) a fait mieux sur la période (50,8) en Ligue 1 Uber Eats. Cette performance permet au Rouge et Noir de prendre solidement les commandes en matière de distance parcourue. Depuis le début de la saison, il est le joueur qui a couru le plus avec 152,9 km, de quoi dominer assez nettement la concurrence avec plus de 8 km d’avance sur son premier poursuivant.

Un premier poursuivant qui fait son apparition sur le podium des plus longues distances en novembre. Pas avare d’efforts sur son côté, le piston droit d’Angers SCO, Jimmy Cabot, se classe deuxième avec 144,7 km, juste devant le latéral droit du Clermont Foot, Akim Zedadka (144 km). Sur le podium en octobre, Seko Fofana (RC Lens) glisse de son côté au quatrième rang avec ses 143,5 km. A noter également que, comme en octobre, Gaëtan Laborde est le seul attaquant à se caler dans le Top 10 avec 139,2 km parcourus.


En matière de distance parcourue par match, Flavien Tait arrive là aussi devant. Sur cet exercice 2021/22 de Ligue 1 Uber Eats, le Rennais affiche une moyenne de 11,8 km parcourus par match. Sur le podium de la catégorie, il devance Xavier Chavalerin (Stade de Reims puis ESTAC Troyes) et ses 11,7 km par match, ainsi que Laurent Abergel (FC Lorient) et ses 11,6 km avalés par rencontre.

Les joueurs qui ont parcouru la plus grande distance sur un match :

1. Azzedine Ounahi (Angers SCO, contre OM J7) : 14 km
2. Marshall Munetsi (Stade de Reims, contre Rennes J5) : 13,7 km
3. Johan Gastien (Clermont Foot, contre le LOSC J10) : 13,6 km
4. Issouf Sissokho (Girondins de Bordeaux, contre Clermont J1) : 13,4 km
5. Johan Gastien (Clermont Foot, contre Monaco J8) : 13,3 km
-- Bruno Guimaraes (OL, contre Monaco J10) : 13,3 km

Le Stade de Reims garde la main

Concernant les clubs, le podium reste inchangé par rapport au mois dernier. Le Stade de Reims est toujours l’équipe qui court le plus avec 1563,2 km, alors que le Stade Rennais F.C. (1536,1) et le Clermont Foot (1511,1) restent sur le podium. Les Rémois ont creusé l’écart en un mois, avec désormais plus de 27 km d’avance sur leur dauphin rennais.

Avec 493,4 km parcourus entre la 10e et la 13e journée, Angers SCO est la formation qui réalise la meilleure opération entre les deux trêves internationales. Huitièmes en octobre, les hommes de Gérald Baticle pointent désormais à la cinquième place (1502,8 km), juste derrière l’OGC Nice (1505 km).


Honorat prend la tête aux sprints, Faivre troisième

Changement de leader en revanche dans le classement des joueurs ayant réalisé le plus de sprints. Quatrième en octobre, Franck Honorat a multiplié les efforts pour s’installer dans le fauteuil de leader. L’attaquant du Stade Brestois 29 a effectué 295 sprints depuis le début de la saison. Troisième au rayon de la distance parcourue, Akim Zedadka performe également en matière de sprints puisqu’il reste deuxième de la catégorie avec 294 unités. Un autre Brestois complète le podium : Romain Faivre et ses 292 sprints arrive troisième.

A noter la belle performance du Troyen Giulian Biancone entre les 10e et 13e journées. Avec 130 sprints, le latéral a réalisé la meilleure performance sur la période, avec 21 courses de plus que Ricardo Mangas et Franck Honorat, ses poursuivants directs. Sur la saison, l’ancien Monégasque remonte à la sixième place, avec 280 sprints en 11 apparitions.


Le Stade Rennais creuse l’écart

Les joueurs du Stade Rennais courent longtemps mais sont aussi capables d’enchaîner les accélérations. Deuxième à la distance parcourue, le club breton est toujours le roi en matière de sprints. Avec 2244 courses, les Rouge et Noir ont même creusé l’écart sur leur dauphin, l’AS Monaco (2054), alors que le RC Lens conserve sa troisième place (2019). Productif depuis un mois, le Clermont Foot a effectué 691 sprints entre la 10e et la 13e journée – 2e meilleure performance sur la période derrière le SRFC (750) – et passe de la 16e à la 9e place de la catégorie.