Nuno Tavares (OM) déborde sur son côté gauche.
Stats

Les pistons les plus performants à la loupe

Les pistons les plus performants à la loupe

Stats
Publié le 30/09 à 09:07 - VL

Partager

Découvrez quels sont les pistons qui ont performé depuis le début de la saison en Ligue 1 Uber Eats.

Cette saison, le 3-5-2 a la cote en Ligue 1 Uber Eats. Utilisé par de plus en plus de clubs dans l’élite, ce système a su gagner les faveurs des entraîneurs. Avec le PSG, l’OM et le RC Lens, trois des cinq premières équipes du classement emploient ce schéma tactique, comme l’AS Monaco (5e), qui a disputé quelques-uns de ses matchs avec ce dispositif, ou encore le Toulouse FC et le Stade de Reims. Autour des trois défenseurs axiaux, les rôles de piston, gauche et droit, revêtent une importance capitale pour animer les couloirs. Focus sur un poste à la mode cette saison.

Nuno Tavares et Jonathan Clauss déjà d’attaque

L’impact offensif des hommes de couloirs est grandissant en Ligue 1 Uber Eats, à l’image de Malo Gusto (OL), « meilleur » centreur parmi les cinq grands championnats européens cette saison (18 centres réussis), devant Trent Alexander-Arnold (Liverpool, 12). Si l’OL évoluait en 3-5-2, le défenseur droit lyonnais figurerait à coup sûr parmi les pistons les plus efficaces en zone offensive aux côtés de Nuno Tavares, Jonathan Clauss ou encore Caio Henrique.

Arrivé à l’OM cet été, prêté par Arsenal, le premier nommé impressionne pour ses débuts en Ligue 1 Uber Eats. Défenseur le plus prolifique du championnat – et deuxième meilleur buteur marseillais cette saison – avec 3 buts, il est le piston qui a cadré le plus de frappes cette saison (7), loin devant son compatriote Nuno Mendes (4) et Caio Henrique (3). Le latéral gauche est également celui qui tente le plus sa chance par match (2,3 tirs par match), devant son équipier Jonathan Clauss (1,5 tirs par match).

Tirs tentés par match cette saison :

1. Nuno Tavares (OM) : 2,3
2. Jonathan Clauss (OM) : 1,5
3. Przemyslaw Frankowski (RC Lens) : 1,1
4. Caio Henrique (AS Monaco) : 0,8
-- Deiver Machado (RC Lens) : 0,8

Avec Nuno Tavares et Clauss, l’OM possède donc deux des pistons qui frappent le plus mais également qui centrent le plus. Le Portugais arrive deuxième dans ce secteur avec 3,4 centres tentés dans le jeu par match, tandis que Clauss se classe cinquième (2,9). Le Français se montre cependant un peu plus précis que son pendant à gauche, avec 30,4% de centres réussis contre 22,2% pour l’ancien Gunner.

Les deux latéraux phocéens sont décidément très actifs devant puisqu’ils sont également très bien placés dans la catégorie des dribbles. Nuno Tavares est de loin le piston qui tente le plus de dribbles par match (5,5 dribbles tentés) cette saison, devant Bradley Locko et Nuno Mendes (3). Jonathan Clauss se classe cinquième (2,5 dribbles tentés).

Centres tentés dans le jeu par match cette saison (% de centres réussis) :

1. Thomas Delaine (RC Strasbourg Alsace) : 5,2 (19,2%)
2. Nuno Tavares (OM) : 3,4 (22,2%)
3. Quentin Merlin (FC Nantes) : 3,3 (20%)
4. Dimitri Liénard (RC Strasbourg Alsace) : 3,2 (21,1%)
5. Jonathan Clauss (OM) : 2,9 (30,4%)
6. Issiaga Sylla (Toulouse FC) : 2,5 (13,3%)
-- Przemyslaw Frankowski (RC Lens) : 2,5 (15%)

Dribbles tentés par match cette saison (% dribbles réussis) :

1. Nuno Tavares (OM) : 5,5 (38,6%)
2. Bradley Locko (Stade de Reims) : 3 (50%)
-- Nuno Mendes (PSG) : 3 (41,7%)
4. Vanderson (AS Monaco) : 2,6 (27,8%)
5. Jonathan Clauss (OM) : 2,5 (35%)
-- Thierno Baldé (ESTAC Troyes) : 2,5 (53,3%)

Piston qui totalise le plus de passes décisives après huit journées (4), Caio Henrique s’est également illustré sur le flanc gauche de la défense monégasque. Troisième au nombre de tirs cadrés cette saison (3), il est le piston qui a créé le plus de grosses occasions (5) et celui qui distribue le plus de dernières passes avant un tir par match (1,8).

Tous deux impliqués sur 3 buts cette saison, Nuno Mendes (1 but et 2 passes décisives) et Achraf Hakimi (2 buts et 1 passe décisive) sont plutôt discrets en matière de tirs et de centres tentés par match, du fait des caractéristiques du trio Neymar-Mbappé-Messi devant eux. Les deux pistons restent toutefois importants dans le nouveau système parisien, qui leur permet de mieux exprimer leurs qualités. Derrière Caio Henrique, le latéral gauche portugais est le piston qui a créé le plus de grosses occasions cette saison avec Quentin Merlin (3). Concernant l’international marocain, il talonne Caio Henrique dans le domaine des dernières passes avant un tir distribuées par match (1,5). Nuno Mendes, troisième, arrive juste derrière (1,4).

Grosses occasions créées cette saison :

1. Caio Henrique (AS Monaco) : 5
2. Nuno Mendes (PSG) : 3
-- Quentin Merlin (FC Nantes) : 3
4. Achraf Hakimi (PSG) : 2
-- Jonathan Clauss (OM) : 2
-- Nuno Tavares (OM) : 2
-- Przemyslaw Frankowski (RC Lens) : 2
-- Vanderson (AS Monaco) : 2

Caio Henrique a du coffre

Connu pour la qualité de son pied gauche, Caio Henrique l’est un peu moins pour ses qualités physiques. Pourtant, le latéral gauche de l’AS Monaco est le piston qui présente les meilleures statistiques en matière de course depuis l’ouverture du championnat. Il est ainsi celui qui réalise le plus de sprints par match (22), à égalité avec Neto Borges, mais également celui qui parcourt la plus grande distance en moyenne avec 10,8 km avalés par match.

Piston gauche du Clermont Foot, Neto Borges figure également en bonne position. Premier ex aequo au nombre de sprints par rencontre (22), le Brésilien de 26 ans parcourt 10,2 km par match en moyenne, soit la troisième meilleure marque du plateau. Il en va de même pour Quentin Merlin (FC Nantes), troisième concernant les sprints (21 par match) et également troisième sur la moyenne de distance parcourue (10,2 km par match).

Sprints réalisés par match cette saison :

1. Neto Borges (Clermont Foot) : 22
-- Caio Henrique (AS Monaco) : 22
3. Quentin Merlin (FC Nantes) : 21
4. Ruben Aguilar (AS Monaco) : 20
5. Jonathan Clauss (OM) : 19
6. Achraf Hakimi (PSG) : 18
-- Thomas Delaine (RC Strasbourg Alsace) : 18
-- Deiver Machado (RC Lens) : 18

Distance parcourue par match cette saison :

1. Caio Henrique (AS Monaco) : 10,8 km
2. Mikkel Desler (Toulouse FC) : 10,5 km
3. Quentin Merlin (FC Nantes) : 10,2 km
-- Neto Borges (Clermont Foot) : 10,2 km
-- Jonathan Clauss (OM) : 10,2 km
6. Dimitri Liénard (RC Strasbourg Alsace) : 10,1 km
7. Nuno Tavares (OM) : 9,7 km

Dominateur dans plusieurs catégories, Nuno Tavares brille dans un autre secteur, celui de la distance parcourue vers l’avant, balle au pied, par match. Avec un total de 129 m, le Portugais domine largement la concurrence, Issiaga Sylla (Toulouse FC) et Quentin Merlin suivent sur le podium avec respectivement 95 et 89 mètres. C’est également à Marseille que l’on trouve le piston le plus rapide. Flashé à 35,28 km/h, Jonathan Clauss remporte la palme, lui qui est le troisième joueur le plus rapide cette saison, derrière Kylian Mbappé (36 km/h) et Terem Moffi (35,64 km/h).

Distance parcourue vers l’avant, balle au pied, par match cette saison :

1. Nuno Tavares (OM) : 129 m
2. Issiaga Sylla (Toulouse FC) : 95 m
3. Quentin Merlin (FC Nantes) : 89 m
4. Bradley Locko (Stade de Reims) : 82 m
5. Thierno Baldé (ESTAC Troyes) : 75 m
6. Caio Henrique (AS Monaco) : 70 m

Adaptation express pour Neto Borges

Recruté cet été pour remplacer Vital Nsimba, Neto Borges s’est bien installé dans le couloir gauche du Clermont Foot. Le Brésilien a su se mettre en évidence en phase défensive depuis le début de la saison. Il est le piston qui réussit le plus de tacles par match (2), le deuxième au nombre de duels gagnés par match (6), ainsi que le quatrième au nombre d’interceptions par match (1,3).

Habile en attaque, présent physiquement, utile en défense, Nuno Tavares apparaît comme le piston le plus complet de ce début de saison. Le latéral gauche est celui qui gagne le plus de duels par match (6,8), alors qu’il figure également dans le Top 5 des pistons qui réussissent le plus de tacles par match. Caio Henrique sait également tout faire, lui qui est bien placé concernant les tacles réussis par match (1,5) et les interceptions par match (1,2). Dans ce dernier classement, c’est le Toulousain Issiaga Sylla qui tire son épingle du jeu, étant le seul piston à réaliser plus de 2 interceptions par match (2,2).

Tacles réussis par match cette saison : 

1. Neto Borges (Clermont Foot) : 2
2. Mikkel Desler (Toulouse FC) : 1,9
3. Ronaël Pierre-Gabriel (RC Strasbourg Alsace) : 1,7
4. Caio Henrique (AS Monaco) : 1,5
-- Nuno Tavares (OM) : 1,5

Duels gagnés par match cette saison : 

1. Nuno Tavares (OM) : 6,8
2. Neto Borges (Clermont Foot) : 6
3. Ronaël Pierre-Gabriel (RC Strasbourg Alsace) : 5,4
-- Mikkel Desler (Toulouse FC) : 5,4
5. Bradley Locko (Stade de Reims) : 4,9
-- Vanderson (AS Monaco) : 4,9

Interceptions par match cette saison : 

1. Issiaga Sylla (Toulouse FC) : 2,2
2. Vanderson (AS Monaco) : 1,4
-- Bradley Locko (Stade de Reims) : 1,4
4. Ruben Aguilar (AS Monaco) : 1,3
-- Neto Borges (Clermont Foot) : 1,3
6. Caio Henrique (AS Monaco) : 1,2
-- Thierno Baldé (ESTAC Troyes) : 1,2