Carlos Eduardo est le dernier joueur à avoir signé un quintuplé en Ligue 1 Uber Eats, avec l'OGC Nice.
Bilan

Historique : Les records des buteurs sur un match de Ligue 1 Uber Eats

Historique : Les records des buteurs sur un match de Ligue 1 Uber Eats

Bilan
Publié le 23/01 à 10:18 - VL

Partager

Découvrez qui sont les buteurs qui ont réalisé les meilleures performances sur un match de Ligue 1 Uber Eats.

La Ligue 1 Uber Eats a vu défiler un grand nombre d’attaquants de qualité depuis sa création, il y a 90 ans. D’André Abegglen à Kylian Mbappé, en passant par Toni Kurbos, Carlos Bianchi, Salif Keïta, Just Fontaine ou encore Roger Piantoni, zoom sur les buteurs les plus prolifiques sur un match de Ligue 1 Uber Eats.

Jean Nicolas et André Abegglen dans la légende

Les records de Jean Nicolas (FC Rouen) et André Abegglen (FC Sochaux-Montbéliard) tiennent toujours. Atteints dans les années 1930, ces chiffres font tourner la tête. Les deux attaquants sont en effet les seuls à avoir réussi l’exploit d’inscrire un septuplé dans l’histoire de la Ligue 1 Uber Eats.

Derrière eux, et cette fois-ci après-guerre, ils sont cinq à avoir connu la joie de marquer 6 buts en 90 minutes depuis la saison 1947/48. Dernier en date à avoir réussi cette performance sensationnelle, en avril 1984, Toni Kurbos (FC Metz) est le seul du lot à avoir signé son sextuplé à l’extérieur.

Roger Piantoni et Carlos Bianchi, les seuls à 2 quintuplés ou +

Un cran en dessous, ils sont 16 à avoir réussi un quintuplé dans l’histoire de la Ligue 1 Uber Eats, depuis 1947/48. Parmi eux, cinq joueurs ont réalisé cette prouesse à l’extérieur : Carlos Eduardo (OGC Nice), Joseph Yegba Maya (OM), Robert Herbin (ASSE), Roger Piantoni (Stade de Reims) et André Strappe (LOSC). Joueurs légendaires de notre championnat, Roger Piantoni et Carlos Bianchi partagent un record : ils sont les seuls à avoir signé deux quintuplés ou plus en Ligue 1 Uber Eats depuis 1947/48 (2 quintuplés pour Piantoni, un quintuplé et un sextuplé pour Bianchi).

Concernant les quadruplés, il n’est pas nécessaire de remonter trop loin dans l’histoire pour trouver trace d’un tel coup d’éclat. Kylian Mbappé (PSG) est le dernier joueur en date à avoir réalisé cette performance, en octobre 2018. Signe de la domination parisienne ces dernières années, on retrouve quatre joueurs du PSG parmi les cinq derniers quadruplés en Ligue 1 Uber Eats. Alassane Pléa (OGC Nice) est le seul à être parvenu à s'intercaler dans ce groupe.

Parmi les 122 joueurs à avoir marqué quatre buts dans un même match depuis la saison 1947/48, Thadée Cisowski (Racing Club de France) tire son épingle du jeu, étant le seul à avoir réussi cet exploit à cinq reprises. Autre faits marquants : Delio Onnis est l'unique joueur à avoir perdu un match après avoir signé un quadruplé (avec l’AS Monaco), alors que le Stade de Reims est le seul club à avoir connu deux quadruplés signés par deux de ses joueurs au cours de la même rencontre (Just Fontaine et Roger Piantoni en octobre 1959 face aux Girondins de Bordeaux, 8-2).

Les joueurs auteurs de 7 buts dans un match :
> Jean Nicolas (FC Rouen), le 1er mai 1938 face au VAFC (9-1)
> André Abegglen (FC Sochaux-Montbéliard), le 25 août 1935 face au VAFC (12-1)

Les joueurs auteurs de 6 buts dans un match (depuis 1947/48) :
> Toni Kurbos (FC Metz), le 28 avril 1984 face au Nîmes Olympique (3-7)
> Carlos Bianchi (Stade de Reims), le 9 août 1974 face au PSG (6-1)
> Salif Keïta (ASSE), le 4 juin 1971 face au CS Sedan (8-0)
> Ahmed Oudjani (RC Lens), le 8 décembre 1963 face au Racing Club de France (10-2)
> Maurice Charpentier (Racing Club de France), le 19 mai 1963 face au SO Montpellier (9-1)

Les joueurs auteurs de 5 buts dans un match (depuis 1947/48) :
> Carlos Eduardo (OGC Nice), le 26 octobre 2014 face à l’EA Guingamp (2-7)
> Philippe Anziani (FC Sochaux-Montbéliard), le 14 avril 1984 face au SC Toulon (8-2)
> Jean-François Beltramini (FC Rouen), le 31 août 1983 face à l’ASNL (7-1)
> Carlos Bianchi (Stade de Reims), le 25 mai 1974 face à l’AS Monaco (8-4)
> Nestor Combin (FC Metz), le 29 mai 1973 face à l’AC Ajaccio (7-0)
> Joseph Yegba Maya (OM), le 22 mars 1970 face au Red Star (1-6)
> Etienne Sansonetti (AC Ajaccio), le 5 mai 1968 face au FC Rouen (5-3)
> Robert Herbin (AS Saint-Etienne), le 10 septembre 1965 face à l’AS Cannes (2-8)
> Aimé Gori (Girondins de Bordeaux), le 30 décembre 1962 face au Stade Rennais (6-0)
> Jean Tokpa (Racing Club de France), le 6 septembre 1959 face au SC Toulon (7-1)
> (2) Roger Piantoni (Stade de Reims), le 16 novembre 1958 face à l’Olympique d’Alès (3-6)
> Yngve Brodd (FC Sochaux-Montbéliard), le 5 janvier 1958 face au Racing Club de France (5-0)
> Just Fontaine (OGC Nice), le 3 janvier 1954 face au RC Lens (6-1)
> Marcel Rouvière (Nîmes Olympique), le 11 mai 1952 face au Stade Rennais (7-0)
> Roger Piantoni (FC Nancy), le 1er avril 1951 face au Havre AC (6-1)
> André Strappe (LOSC), le 20 février 1949 face à l’AS Cannes (1-6)

Les joueurs auteurs de 4 buts dans un match (depuis 1947/48) :
> Kylian Mbappé (PSG), le 7 octobre 2018 face à l’OL (5-0)
> Alassane Pléa (OGC Nice), le 11 mars 2018 face à l’EA Guingamp (2-5)
> Neymar (PSG), le 17 janvier 2018 face au Dijon FCO (8-0)
> Edinson Cavani (PSG), le 16 septembre 2016 face au SM Caen (0-6)
> Zlatan Ibrahimovic (PSG), le 13 mars 2016 face à l’ESTAC Troyes (0-9)
> Steve Savidan (Valenciennes FC), le 10 février 2007 face au FC Nantes (2-5)
> Matt Moussilou (LOSC), le 2 avril 2005 face au FC Istres (8-0)
> Alexander Frei (Stade Rennais), le 21 mars 2004 face à l’OM (4-3)
> Djibril Cissé (AJ Auxerre), le 28 juillet 2001 face au Stade Rennais (0-5)
> Christian (PSG), le 26 janvier 2000 face au RC Strasbourg Alsace (4-2)
> Alex Dias (AS Saint-Etienne), le 12 décembre 1999 face à l’OM (5-1)
> Patrice Loko (PSG), le 27 avril 1997 face à l’OGC Nice (5-0)
> Pascal Nouma (RC Strasbourg Alsace), le 26 avril 1997 face au Montpellier HSC (1-4)
> Sonny Anderson (AS Monaco), le 22 mars 1995 face aux Girondins de Bordeaux (6-3)
> Youri Djorkaeff (AS Monaco), le 23 octobre 1993 face au FC Martigues (7-0)
> Jürgen Klinsmann (AS Monaco), le 9 janvier 1993 face à l’AJ Auxerre (4-0)
> Leonardo Rodriguez (SC Toulon), le 18 janvier 1992 face à l’ASNL (4-2)
> Stéphane Paille (SM Caen), le 14 septembre 1991 face à l’ASNL (5-1)
> (2) Jean-Pierre Papin (OM), le 13 janvier 1991 face à l’OL (7-0)
> Jean-Pierre Papin (OM), le 30 août 1989 face au FC Sochaux-Montbéliard (6-1)
> Marc Pascal (Stade Brestois 29), le 22 août 1987 face au RC Lens (4-1)
> Bernard Genghini (AS Monaco), le 18 janvier 1986 face aux Girondins de Bordeaux (9-0)
> Abdelkrim Merry Krimau (Havre AC), le 25 octobre 1985 face au SC Toulon (4-3)
> Andrzej Szarmach (AJ Auxerre), le 5 novembre 1983 face à l’ASNL (4-0)
> Dieter Müller (Girondins de Bordeaux), le 12 octobre 1982 face à l’OL (5-1)
> (3) Michel Platini (AS Saint-Etienne), le 21 novembre 1981 face au VAFC (5-1)
> Eric Pécout (AS Monaco), le 11 août 1981 face à l’AJ Auxerre (7-1)
> (2) Jacques Vergnes (Girondins de Bordeaux), le 10 décembre 1978 face au PSG (2-5)
> (3) Delio Onnis (AS Monaco), le 28 avril 1978 face au FC Metz (4-0)
> Nenad Bjekovic (OGC Nice), le 25 avril 1978 face au FC Rouen (6-1)
> (2) Michel Platini (AS Nancy Lorraine), le 18 janvier 1978 face à l’OGC Nice (3-7)
> (2) Carlos Bianchi (PSG), le 14 octobre 1977 face au Troyes AF (8-2)
> Gérard Soler (FC Sochaux-Montbéliard), le 11 octobre 1977 face au RC Lens (7-2)
> André Barthélémy (Angers SCO), le 22 janvier 1977 face à l’OGC Nice (5-0)
> Michel Platini (AS Nancy Lorraine), le 18 septembre 1976 face aux Girondins de Bordeaux (7-3)
> (2) Delio Onnis (AS Monaco), le 18 janvier 1976 face à l’OGC Nice (4-1)
> Carlos Bianchi (Stade de Reims), le 6 décembre 1975 face au FC Metz (2-4)
> Hugo Alberto Curioni (FC Metz), le 26 septembre 1975 face au Nîmes Olympique (4-3)
> Bernard Lacombe (OL), le 26 janvier 1975 face au SC Bastia (8-1)
> (2) Marc Berdoll (Angers SCO), le 1er novembre 1974 face au LOSC (1-5)
> Delio Onnis (AS Monaco), le 25 mai 1974 face au Stade de Reims (8-4, défaite)
> Jacques Vergnes (SC Bastia), le 16 avril 1974 face à l’AS Monaco (4-0)
> Nico Braun (FC Metz), le 22 décembre 1973 face à l’ASSE (5-1)
> Eric Edwige (Angers SCO), le 2 décembre 1973 face au Troyes AF (6-1)
> Marc Berdoll (Angers SCO), le 24 août 1973 face à l’ASSE (4-0)
> (2) Josip Skoblar (OM), le 14 août 1973 face au RC Strasbourg Alsace (6-1)
> Patrick Revelli (AS Saint-Etienne), le 2 juin 1973 face aux Girondins de Bordeaux (6-2)
> (3) Salif Keïta (AS Saint-Etienne), le 25 août 1971 face au Stade de Reims (9-1)
> (2) Salif Keïta (AS Saint-Etienne), le 19 juin 1971 face à l’AC Ajaccio (5-2)
> Josip Skoblar (OM), le 23 mai 1971 face au Stade Rennais (5-0)
> François M’Pelé (AC Ajaccio), le 4 avril 1971 face au SC Bastia (1-4)
> Salif Keïta (AS Saint-Etienne), le 24 mars 1971 face au SC Bastia (6-0)
> Réginald Dortomb (AC Ajaccio), le 4 octobre 1970 face au SC Bastia (6-1)
> (2) Claude Dubaële (Angers SCO), le 10 juin 1970 face au Red Star (5-1)
> (3) Hervé Revelli (AS Saint-Etienne), le 20 août 1969 face au Stade Rennais (8-2)
> Silvester Takac (Stade Rennais), le 18 mai 1969 face à l’OGC Nice (4-2)
> (2) Hervé Revelli (AS Saint-Etienne), le 9 mai 1969 face au SC Bastia (7-2)
> (3) André Guy (OL), le 27 septembre 1968 face au SC Bastia (8-3)
> Gérard Hausser (FC Metz), le 7 septembre 1968 face au FC Rouen (7-3)
> (2) André Guy (OL), le 21 juin 1968 face à l’AS Aixoise (4-3)
> Etienne Sansonetti (AC Ajaccio), le 10 décembre 1967 face à l’AS Aixoise (8-2)
> Hervé Revelli (AS Saint-Etienne), le 28 avril 1967 face au Stade Français (7-1)
> Claude Dubaële (Angers SCO), le 12 octobre 1966 face à l’AS Monaco (1-5)
> Robert Herbin (AS Saint-Etienne), le 27 mai 1966 face au Red Star (7-0)
> Didier Couécou (Girondins de Bordeaux), le 23 avril 1966 face au Red Star (6-0)
> Philippe Gondet (FC Nantes), le 20 octobre 1965 face au Red Star (7-2)
> Hector De Bourgoing (Girondins de Bordeaux), le 4 septembre 1965 face au Stade Français (10-0)
> Daniel Rodighiero (Stade Rennais), le 16 mai 1965 face au FC Rouen (4-0)
> Paul Sauvage (Valenciennes FC), le 7 février 1965 face au RC Lens (6-1)
> Jean Deloffre (RC Lens), le 8 mars 1964 face aux Girondins de Bordeaux (8-1)
> André Guy (AS Saint-Etienne), le 26 janvier 1964 face au Toulouse FC (7-1)
> (2) Lucien Cossou (AS Monaco), le 29 décembre 1963 face au RC Lens (5-0)
> Salah Djebaïli (Nîmes Olympique), le 7 avril 1963 face à l’OGC Nice (6-3)
> Lucien Cossou (AS Monaco), le 2 décembre 1962 face au Stade Rennais (5-0)
> Michel Perchey (Nîmes Olympique), le 22 octobre 1961 face au Racing Club de France (0-4)
> Omar Barrou (OGC Nice), le 1er novembre 1959 face au SC Toulon (4-2)
> (2) Hassan Akesbi (Nîmes Olympique), le 4 octobre 1959 face à l’OGC Nice (5-1)
> (3) Just Fontaine (Stade de Reims), le 3 octobre 1959 face aux Girondins de Bordeaux (8-2)
> (3) Roger Piantoni (Stade de Reims), le 3 octobre 1959 face aux Girondins de Bordeaux (8-2)
> (5) Thadée Cisowski (Racing Club de France), le 23 août 1959 face au Havre AC (9-0)
> (2) Henri Skiba (Nîmes Olympique), le 23 août 1959 face au SC Toulon (4-1)
> (4) Thadée Cisowski (Racing Club de France), le 10 mai 1959 face au LOSC (7-2)
> (2) Fernand Devlaminck (LOSC), le 2 novembre 1958 face au VAFC (6-1)
> Maxime Fulgenzi (CS Sedan), le 7 septembre 1958 face à l’ASSE (5-0)
> (2) Just Fontaine (Stade de Reims), le 27 août 1958 face au Stade Rennais (4-0)
> (3) Thadée Cisowski (Racing Club de France), le 27 août 1958 face au LOSC (1-6)
> Just Fontaine (Stade de Reims), le 1er mai 1958 face au VAFC (0-6)
> (2) Roger Piantoni (Stade de Reims), le 23 mars 1958 face au CS Sedan (2-5)
> Fernand Devlaminck (LOSC), le 8 décembre 1957 face à Béziers (10-1)
> (2) Gunnar Andersson (OM), le 17 mars 1957 face à l’ASSE (4-3)
> Ginès Liron (FC Sochaux-Montbéliard), le 9 décembre 1956 face au RC Strasbourg Alsace (6-0)
> (2) Thadée Cisowski (Racing Club de France), le 16 septembre 1956 face au RC Lens (5-0)
> Thadée Cisowski (Racing Club de France), le 26 août 1956 face à Angers SCO (6-2)
> Hassan Akesbi (Nîmes Olympique), le 13 novembre 1955 face à l’AS Troyes Sainte-Savine (5-2)
> Henri Skiba (RC Strasbourg Alsace), le 30 octobre 1955 face au Toulouse FC (4-4)
> Alberto Muro (FC Sochaux-Montbéliard), le 23 janvier 1955 face au CO Roubaix-Tourcoing (5-0)
> (2) Pierre Flamion (AS Troyes Sainte-Savine), le 24 octobre 1954 face au CO Roubaix-Tourcoing (1-6)
> Jacques Foix (AS Saint-Etienne), le 3 octobre 1954 face au RC Strasbourg Alsace (5-1)
> Eduardo Di Loreto (Havre AC), le 31 janvier 1954 face au FC Sète (10-0)
> Edouard Kargu (Girondins de Bordeaux), le 25 octobre 1953 face à l’AS Monaco (4-3)
> Abraham Appel (Stade de Reims), le 17 mai 1953 face au Stade Français (1-5)
> Roger Vandooren (Stade Français), le 26 octobre 1952 face au Racing Club de France (5-0)
> Gunnar Andersson (OM), le 9 octobre 1952 face au FC Nancy (4-3)
> Lucien Genet (OL), le 2 mars 1952 face au RC Lens (4-1)
> Jean Saunier (Havre AC), le 30 décembre 1951 face au Racing Club de France (2-6)
> (2) Léon Deladerrière (FC Nancy), le 2 décembre 1951 face au Racing Club de France (6-3)
> André Lukac (Girondins de Bordeaux), le 25 novembre 1951 face à l’ASSE (9-0)
> Roger Piantoni (FC Nancy), le 18 novembre 1951 face au Stade Rennais (9-1)
> (2) René Alpsteg (AS Saint-Etienne), le 16 septembre 1951 face à l’OM (3-10)
> Léon Deladerrière (FC Nancy), le 5 mai 1951 face au Stade Rennais (3-5)
> René Alpsteg (AS Saint-Etienne), le 22 avril 1951 face au Toulouse FC (4-0)
> René Bihel (OM), le 19 décembre 1948 face au CO Roubaix-Tourcoing (2-10)
> Pierre Bini (Stade de Reims), le 3 octobre 1948 face au SO Montpellier (6-4)
> Pierre Flamion (Stade de Reims), le 12 septembre 1948 face au FC Metz (6-1)
> André Strappe (LOSC), le 5 septembre 1948 face au Stade de Reims (2-4)
> Jean Grumellon (Stade Rennais), le 22 août 1948 face au FC Metz (1-6)
> Gyula Nagy (CO Roubaix-Tourcoing), le 30 mai 1948 face au SO Montpellier (7-0)
> (2) Jean Baratte (LOSC), le 7 mars 1948 face au SO Montpellier (4-1)
> Jean Baratte (LOSC), le 18 janvier 1948 face au FC Sochaux-Montbéliard (6-1)
> Alphonse Rolland (RC Strasbourg Alsace), le 9 novembre 1947 face à l’AS Cannes (8-2)
> Jacques Leenaert (CO Roubaix-Tourcoing), le 21 septembre 1947 face au Stade Rennais (4-4)
> Hervé Mirouze (SO Montpellier), le 21 septembre 1947 face au Stade Français (6-2)