Légendes

Fekir, Beric, Dembélé… Ils ont marqué les derniers ASSE-OL

Publié le 21/01/2021 à 17:00 - LFP

Partager

Au stade Geoffroy Guichard, l’AS Saint-Étienne accueille l’Olympique Lyonnais, dimanche, en clôture de la 21e journée de Ligue 1 Uber Eats. Mais quels sont les joueurs ayant marqué le derby de leurs empreintes ces dernières saisons dans le Forez ?

Dimanche, l’AS Saint-Étienne et l’Olympique Lyonnais se retrouvent au Stade Geoffroy-Guichard à l’occasion du 110e derby, en Ligue 1 Uber Eats, entre les deux clubs (39 victoires chacun, 31 nuls). En retrait ces dernières années, avec une seule victoire lors de leurs 7 derniers matchs face aux Gones dans l’élite (1 nul, 5 défaites), les Verts vont être déterminés à retrouver le chemin du succès. Avant cette affiche de la 21e journée de Ligue 1 Uber Eats, (re)découvrez en vidéos les joueurs ayant marqué les derbys en terre stéphanoise durant la dernière décennie. De Robert Beric à Renaud Cohade en passant par Nabil Fekir et Moussa Dembélé, ils sont nombreux à avoir brillé.

ASSE – OL (1-0) 2019/20

Robert Beric en sauveur. Le 6 octobre 2019, dans un derby où aucune équipe n’était parvenue à faire la différence, l’avant-centre avait fait pencher la balance du côté de l’AS Saint-Étienne. Dans les ultimes secondes du match, sur un magnifique centre côté droit de Ryad Boudebouz, l’attaquant slovène s’était parfaitement démarqué pour placer une superbe tête dans la lucarne d’Anthony Lopes. Un but salvateur qui avait permis aux Verts de remporter la rencontre à Geoffroy-Guichard.

ASSE – OL (1-2) 2018/19 

Moussa Dembélé imite Jimmy Briand (novembre 2013). Après une égalisation de Nabil Fekir sur pénalty après l’heure de jeu, le buteur délivrait l’Olympique Lyonnais au bout du temps additionnel. Entré à la 58e minute de jeu, Dembélé avait repris victorieusement de la tête un centre délivré de l'aile droite par Léo Dubois, lui aussi remplaçant au coup d'envoi, après une mauvaise relance de Timothée Kolodziecjzak. Grâce à ce succès à Geoffroy-Guichard, le 20 janvier 2019, l’OL repassait devant l'ASSE et remontait sur la troisième marche du podium.

ASSE – OL (0-5) 2017/18 

Le show Nabil Fekir dans un Chaudron en ébullition. Les supporters lyonnais ne sont pas près d’oublier ce 5 novembre 2017. Alors que leur équipe avait été battue lors de ses trois précédents déplacements à Saint-Étienne, la bande à Bruno Genesio mettait fin à cette série noire. Et de quelle manière ! Plus fort dans tous les compartiments du jeu et porté par un Nabil Fekir, double buteur, l’OL signait une victoire historique dans le Forez (5-0) : jamais le club lyonnais ne s'était imposé par cinq buts d'écart face aux Verts.

 

ASSE – OL (2-0) 2016/17 

Une victoire express. Grâce à des buts de Kévin Monnet-Paquet et Romain Hamouma dans les 25 premières minutes, les Verts n’avaient pas mis longtemps à sceller leur succès, le dimanche 5 février 2017. Complétement passés à côté de leur sujet face à une belle équipe stéphanoise, les Lyonnais avaient terminé la rencontre à neuf après les expulsions successives de Rachid Ghezzal et Corentin Tolisso en fin de match. A noter que ce soir-là, Jessy Moulin était titulaire du côté de l’AS Saint-Étienne

ASSE – OL (3-0) 2014/15 

Fin de la malédiction pour les Verts. Incapable de battre l’OL depuis vingt ans sur la pelouse de Geoffroy-Guichard (avril 1994), l’AS Saint-Étienne de Christophe Galtier renouait enfin avec le succès face à Lyon (3-0), le dimanche 30 novembre 2014, au terme d'une soirée où rien ne pouvait lui arriver. Les Verts, qui n’avaient alors plus marqué plus d’un but dans un même match depuis trois mois et demi marchaient sur leur voisin régional. Bayal Sall ouvre le score d’un puissant coup de tête, avant que Van Wolfswinkel, parfaitement servi par Gradel, ne double la mise peu avant la pause. En deuxième période, Renaud Cohade profitait d’une maladresse de Corentin Tolisso dans la surface de réparation pour inscrire le troisième but des Verts. Une victoire nette et sans bavure.

ASSE – OL (1-2) 2013/14

Jimmy Briand sur le gong. A l’époque intouchable en déplacement dans le Forez (sur une série de neuf victoires et six nuls depuis 1994), l’Olympique Lyonnais allait une nouvelle fois repartir avec un résultat positif. Pourtant dominé dans cette rencontre, Lyon arrachait la victoire à Saint-Étienne (2-1), le 10 novembre 2013, grâce à un coup de tête victorieux de Jimmy Briand à la dernière seconde. Un but qui a permis à l’attaquant de complétement conquérir le cœur des supporters rhodaniens.

Les contenus les plus consultés