J20

Le Stade Rennais renverse le Stade Brestois

Publié le 17/01/2021 à 15:00 - LFP

Partager

Lors d'un derby breton animé, le Stade Rennais F.C. s’est imposé face au Stade Brestois 29 ce dimanche après-midi à l’occasion de la 20e journée de Ligue 1 Uber Eats (1-2).

Mené dès les premières minutes par le Stade Brestois 29 à Francis-Le Blé, le Stade Rennais F.C. est parvenu à renverser la situation, remportant ce derby breton ce dimanche (1-2) pour le compte de la 20e journée de Ligue 1 Uber Eats. Un succès qui permet aux joueurs de Julien Stéphan de poursuivre leur belle série de 7 rencontres sans défaites.



Coup pour coup

Malgré le pressing adverse, les Brestois se montrent menaçants dès les premiers instants et ouvrent le score au bout de quelques minutes. Après une combinaison avec Romain Faivre sur la gauche, Romain Perraud déborde et centre en retrait au point de pénalty pour Franck Honorat, qui reprend du plat du pied, directement sur Romain Salin. Le portier rennais relâche le cuir et l’attaquant en profite alors pour donner l’avantage aux siens (1-0, 4e). Le Stade Rennais ne perd pas de temps pour répondre et égalise aussitôt. Lancé par Jérémy Doku, Martin Terrier profite d’un espace à droite dans la surface puis centre au second poteau pour Benjamin Bourigeaud, qui arrive lancé dans le dos de Ronaël Pierre-Gabriel et envoie la balle au fond du but brestois (1-1, 7e).

Après ce début de match animé, Rennes continue de mettre la pression sur les Ty' Zefs, bien décidés à malmener le voisin bretilien. Lancé dans la profondeur, Steve Mounié voit son tir rebondir sur la transversale de Salin avant d’être signalé en position de hors-jeu (24e). L’attaquant brestois insiste, profite d’un contre favorable au milieu de la défense rennaise et réussit à frapper, mais cette fois, le ballon heurte le poteau droit (27e). Servi dans la surface sur la droite, Romain Faivre élimine Benjamin Bourigeaud et centre vers Ronaël Pierre-Gabriel, dont la frappe est contrée par Irvin Cardona (32e). Alors que la mi-temps approche, Rennes persévère mais Brest résiste.

Le sang-froid de Grenier

Au retour des vestiaires, Rennes fait circuler le ballon et s’enfonce dans le camp brestois mais les hommes d’Olivier Dall’Oglio ne se laissent pas dominer et continuent de donner des sueurs froides à la défense des visiteurs et à leur gardien. Sur un corner joué à deux sur la droite, Faivre centre au point de pénalty pour Chardonnet, qui croise sa tête. Salin plonge et repousse le danger, puis intervient à nouveau pour détourner la frappe de Mounié (56e). Après un bon mouvement rennais, Eduardo Camavinga s’approche de la surface, dépose Perraud avec un crochet et enchaîne avec une frappe enroulée du gauche qui oblige Gautier Larsonneur à envoyer le ballon en corner (64e).

À mesure que les minutes défilent, la tension monte et le match se ferme, mais après une faute de Franck Honorat sur Adrien Truffert, Rennes obtient un pénalty. Clément Grenier le transforme avec une frappe puissante plein axe et permet aux siens de passer devant (1-2, 77e). Brest n’abdique pas pour autant et se démène pour revenir au score, mais le sort en décide autrement. Après avoir manqué sa reprise de la tête, puis avoir vu le ballon passer au-dessus de la cage de Salin sur la suivante, Mounié s’impose dans les airs et place une tête croisée qui trouve la barre transversale (90e).

 

Les contenus les plus consultés